Category Archives: Marketing & Communication

PME : 4 conseils pour votre marketing en ligne

Il n’est jamais trop tôt pour penser (ou re-penser) le marketing en ligne de votre entreprise. Vous ne savez pas par où commencer ? Voilà 4 leviers du marketing digital qui peuvent aider votre entreprise à se démarquer de la concurrence :

1. Concentrez-vous sur le contenu

Produire du contenu de qualité et utile pour vos clients et prospects est une priorité. En effet, les gens préfèrent généralement chercher et trouver des informations par eux-mêmes plutôt que d’être « harcelés » par la publicité ou les commerciaux. L’avantage de créer des contenus à haute valeur ajoutée, c’est justement de pouvoir faire venir les clients/prospects à vous (de leur plein gré !). De bons contenus aident à établir le dialogue, instaurent la confiance en démontrant votre expertise et permettent de développer votre marque.

« La publicité traditionnelle est généralement perçue comme intrusive alors que le marketing de contenu permet de nouer le contact et d’instaurer le dialogue en douceur. »

Seule une minorité de PME déclarent avoir une stratégie de contenu en place. Cela signifie qu’il y a encore plein d’opportunités pour toutes celles qui créent des contenus attrayants afin d’accroître leur notoriété.

En plus d’être bons pour votre marque, vos contenus contribuent à l’amélioration de votre classement sur Google. En, effet, les contenus et leur fraîcheur (renouvellement) font parties des éléments que le moteur de recherche prend en compte pour établir son classement. Vous pouvez lire ce bon article d’Optimize.me à ce sujet.

2. Travaillez votre référencement

Comme nous venons de le voir, Google accorde beaucoup d’importance du contenu de qualité. Ainsi pour classer un site web, le moteur de recherche analyse différents indicateurs comme le temps passé par les utilisateurs sur vos pages ou la densité de contenu disponible. Bien sûr par contenu, on entend aussi bien le texte que les images ou les vidéos ! Ces derniers peuvent d’ailleurs être beaucoup plus attrayants que du simple texte. Ainsi produire des ressources visuelles est clairement quelque chose à considérer.

Cela ne signifie pas que travailler les bases du SEO soit devenu accessoire. En effet, cela ne sert à rien de créer du contenu de qualité si vous n’optimisez pas aussi les titres, les descriptions, les descriptions, les mots-clés etc. Contenu et SEO sont complémentaires !

En fonction de votre activité, vous pouvez (devez) mettre l’accent sur le référencement local. En effet, depuis fin 2014, les résultats locaux ont une place privilégiée dans les résultats de recherche car ils apparaissent au-dessus des premiers résultats naturels. Pour comprendre tout l’intérêt du référencement local, nous vous invitons à lire notre article « Zoom sur le référencement local ».

3. Tenez compte des usages mobiles

En 2015, Google a introduit une nouvelle mise à jour de son algorithme. Celui-ci prend désormais en compte la compatibilité mobile. En gros, les sites qui ne sont pas « responsive » (qui s’adaptent à la taille de l’écran) ou qui ne présentent pas de version mobile sont pénalisés en termes de référencement.

Cela n’a rien d’étonnant ! Plus d’un quart de la population mondiale est aujourd’hui équipée de smartphones et nombreux sont les internautes qui fuient face à un site difficilement lisible sur petit écran. Google s’adapte simplement aux habitudes des internautes !

4. « Montrez-vous » sur les réseaux sociaux

Les média et les réseaux sociaux sont souvent très intéressants dans une stratégie d’online marketing. Ils permettent d’accroître sa notoriété et générer du trafic vers son site web. En fonction de vos cibles, certains média ou réseaux sont plus pertinents que d’autres. L’idée n’est donc pas de partir dans tous les sens mais bien de se concentrer sur ceux qu’utilisent vos cibles. Vos clients ne sont pas sur Instagram ? Alors ne perdez pas votre temps avec !

Est-ce que le contenu que vous produisez atteint vraiment le bon public avec Facebook ? Avez-vous envisagé d’approcher vos prospects sur LinkedIn ? Contribuez-vous à des sujets sur Twitter ? Avant de vous lancer, mettez les choses à plat de sorte à recentrer vos efforts sur les bons canaux. Et si vous partez de zéro, analysez la situation, observez vos concurrents et testez différentes approches. C’est en essayant que l’on comprend ce qui marche et ce qui ne marche pas !

Et n’oubliez pas de tester les outils plus récents comme Vine, Periscope ou encore Snapchat. Chacun a ses spécificités et offre un moyen unique d’atteindre directement vos cibles.

Voilà pour ces quelques conseils ! Bien sûr nous ne sommes pas rentrer dans le détail de chaque point. L’idée était simplement de vous donner des pistes de réflexion. Alors, à vos marques, prêtes, online-marketez !

5 conseils pour concevoir un super logo !

5 conseils à retenir pour la conception de votre logo

Concevoir un logo : à un moment ou un autre, toute entreprise se retrouve confrontée à cette tâche ardue. Même si à l’heure actuelle vous en avez déjà un, il y aura certainement un moment où vous voudrez le moderniser ou simplement en changer. Si vous envisagez la création ou la refonte de votre logo, gardez à l’esprit les 5 conseils qui suivent.

1. Prenez le temps de réfléchir à votre logo

Imaginer un logo qui corresponde à l’image et au message que vous souhaitez véhiculer demande du temps. Il est impensable (sauf imagination et/ou chance inouïe(s)) de concevoir un beau logo efficace en moins de 30 minutes (là c’est vraiment le minimum syndical ^^).

Même les logos qui ont l’air simples ou minimalistes ont généralement nécessité une mure réflexion et quelques « brouillons » avant d’être conçus. Plus de temps vous prendrez, mieux ce sera. Ne l’oubliez pas, votre logo représente votre marque. Il doit être parfait.

2. Faites appel à un professionnel (ou à défaut, à quelqu’un de compétent)

La conception d’un logo peut être un processus frustrant, surtout si vous n’êtes pas très expérimenté dans l’art de la conception graphique. Il n’y a pas de mal, chacun son métier ! Il est donc préférable de faire appel à un graphiste pour cela. Non seulement il fournira un travail de qualité (a priori, sinon changez !) mais en plus il vous remettra des fichiers vectoriels que vous pourrez utiliser sereinement pour votre site web ou vos impressions (cartes de visite, brochure etc.).

Il existe aujourd’hui des plateformes dédiée à la création de logo à des prix abordables. La « souplesse » n’est pas forcément la même qu’avec un infographiste près de chez soi, néanmoins cela permet d’avoir un logo professionnel même quand on n’a pas beaucoup de budget.

Toutefois, si vous tenez à réaliser votre logo par vous-même, renseignez-vous bien au préalable sur le sujet. Nous pouvons d’ailleurs vous conseiller de jeter un œil à cet article sur la conception de logo. Vous pouvez éventuellement vous aider d’outils de conception de logo qui rendront le processus un peu plus simple. Attention toutefois à ne pas copier-coller les résultats proposés.

3. Ne travaillez pas seul

Collaborer c’est la clé ! Votre logo ne doit pas être à l’initiative d’une seule personne. Même si vous êtes le seul à le concevoir, vous devez le soumettre au regard des autres et entendre leur critiques, remarques ou suggestions.

Demandez à vos proches et collègues ce qu’ils en pensent objectivement. Ne soyez pas trop susceptible quant aux retours que vous pouvez avoir car dites-vous que si plusieurs de vos proches ou collègues n’aiment pas votre logo, il y a fort à parier que vos prospects et clients ne l’apprécieront pas non plus.

4. Faites parler votre logo

Ayez un message ! Si votre logo pouvait parler, que dirait-il ? Si vous n’avez pas la réponse à cette question, c’est que vous n’avez pas assez pris le temps de la réflexion a priori. Votre logo représente votre entreprise. Il doit être facile à reconnaitre et doit « parler » à votre cible.

En le voyant, elle doit penser à votre entreprise et aux services qu’elle offre. Bien sûr vous pouvez y mettre du texte, mais pas trop ! Votre design seul doit être assez fort pour véhiculer votre message, votre mission ou le but de votre entreprise.

5. Soyez vigilent au choix des couleurs

Méfiez-vous des couleurs. L’une des plus grandes erreurs que l’on rencontre lors de la conception d’un logo, c’est la mauvaise utilisation des couleurs. Il faut être conscient des couleurs choisies car chaque couleur provoque des réactions différentes.

Par exemple, le bleu est connu pour être une couleur apaisante. Cela pourrait ne pas fonctionner pour une salle de gym, où vous voulez que les gens se sentent « énergisés ».

Voilà pour ce mémo en 5 points ! Nous espérons que vous y voyez maintenant plus clair et que vous aborderez sereinement la création de votre logo grâce à ces quelques conseils. Et surtout… Ne faites pas ça ! :D

Internet : pourquoi l’avis de vos clients est important

Qui n’a jamais chercher à avoir l’avis des autres sur un produit ou un service avant de passer à l’achat ? Aujourd’hui, avec Internet et notamment les réseaux sociaux, l’expérience client et la satisfaction sont un véritable enjeu.

Les avis en ligne rivalisent avec la pub « traditionnelle »

Les consommateurs sont de moins en moins réceptifs à la publicité « classique », tant les messages se multiplient. Face à la surenchère publicitaire, ils préfèrent se fier aux avis qu’ils peuvent trouver sur le net ; et ce malgré les abus qui peuvent exister dans ce domaine.

« 68% des internautes font confiance aux avis postés par les consommateurs sur les sites Web. Les commentaires sont donc très importants dans le processus de décision d’achat. »
Andreas Munzel, Chercheur au Centre recherche en Management (CNRS/Université Toulouse 1 Capitole)

La recommandation, un véritable baromètre de confiance et d’engagement

Avant d’être nouée avec le « vendeur », la confiance s’accorde d’abord de consommateur à consommateur. En cela, la recommandation représente un véritable baromètre de confiance et d’engagement. La satisfaction client doit donc être le saint Graal que poursuit votre entreprise !

Vous devez non seulement démontrer à vos potentiels clients que vous proposez des produits ou services de qualité, mais aussi en apporter la preuve.

Soignez votre e-réputation

Les avis de vos clients ont un réel impact sur votre activité. Ils participent à la construction de votre image de marque et de votre réputation. Recueillez donc systématiquement l’avis de vos clients et utilisez ces avis ! Mettez les en avant sur votre site ! S’ils sont bons, vous devriez rapidement noter l’impact sur votre chiffre d’affaires.

  • Encouragez vos clients (tous vos clients !) à laisser leurs commentaires. Après chaque achat ou prestation, envoyez un e-mail afin de mesurer leur satisfaction et de les inciter à donner leur avis.
  • Créez sur votre site une rubriques dédiée (« L’avis de nos clients » par exemple) et mettez y tous les avis reçus (sans exception).
  • Ne gardez pas ces commentaires pour vous, multipliez les supports. En plus de votre propre site, utilisez Facebook, Twitter, TripAdvisor, Yelp, Qype etc.

Bien sûr cela demande un peu de temps, mais le retour sur investissement est immense ! Il existe d’ailleurs des solutions pour optimiser ce processus.

Avec MyRezApp par exemple, vous pouvez associer à votre moteur de réservation en ligne un module de gestion d’avis. Il vous permet de mieux gérer votre e-réputation en automatisant une partie du processus.

Les résultats sont au rendez-vous ! 80% des clients de nos utilisateurs laissent leur avis ! Et parce que les avis sont faits pour êtres publiés, ils peuvent être relayés automatiquement sur votre site, sans que vous n’ayez à intervenir.

gestion avis e-réputation MyRezApp
Boris de Bordeaux Canoë utilise le module d’Avis MyRezApp

 

Au final, quelle que soit la méthode utilisée, veillez sans cesse à la satisfaction de vos clients et faites l’effort de travailler votre réputation, cela paye toujours. Parole de scout !

Le sujet vous intéresse ? 2 ouvrages pour aller plus loin : « E-réputation » de Matthieu Rossi et « Analyser les avis sur internet et les réseaux sociaux » de Bernard Normier.

e-tourisme : structurer la présentation de son offre

Structurez la présentation de votre offre afin de favoriser les réservations en ligne

En tant que professionnels du tourisme et/ou des loisirs, vous devez vous assurer que vos potentiels clients comprennent la nature des services que vous proposez et obtiennent toutes les informations dont ils ont besoin afin de réserver en toute confiance.

Plus vous donnerez d’informations sur vos services, plus les internautes en auront une vision claire et plus ils seront rassurés et enclins à réserver en ligne. Pour cela vous devez être capable de présenter vos services de manière cohérente et structurée.

Comment bien présenter ces services ? Quelles sont les informations à mettre en avant ?

Lorsqu’un client potentiel visite votre site web, il se pose généralement quatre questions simples :

  1. Que propose ce prestataire ?
  2. Quels sont ses tarifs ?
  3. Quelles sont les conditions pour réserver ?
  4. Comment réserver ?

Vous devez donc vous assurer qu’il obtiennent ces informations de base. Pour ce faire vous pouvez utiliser le canevas suivant pour chacun des services que vous proposez (cliquez sur les liens pour accéder au détail) :

Dans tous les cas, rappelez-vous, un internaute bien informé réserve plus facilement.

Détail du canevas proposé

1. Un nom/titre clair

Choisissez pour chaque activité que vous proposez un titre descriptif et clair.

Exemples :

  • « Rando aquatique dans le Borne – 1/2 journée »
  •  « Pêche aux leurres au large de Bretignolles-sur-Mer »
  • « Initiation au canyoning dans les gorges de la Jordanne – 2h »
  • « Balade à cheval le long de la côte d’Agadir »

A vous de déterminer les éléments les plus importants à mettre en avant.

2. Une description détaillée (optionnelle mais conseillée)

Pour satisfaire les curieux avides d’infos, il est conseillé de décrire de la façon la plus détaillée possible le service proposé.

Ainsi vous pouvez donner des détails sur le parcours emprunté s’il s’agit d’une balade, donner des précisions d’ordre environnemental ou historique, lister le type de matériel utilisé etc.

Si l’activité proposée se déroule sur plusieurs jours, décrivez le programme jour par jour et mettez en avant le ou les point(s) marquant(s) de chaque journée.

Là encore, à vous de déterminer les informations qui méritent d’être mises en avant.

Exemple :

« Partez pour une promenade de 4 heures à cheval dans les environs du ranch d’Amodou. Depuis la plage, longue de six kilomètres, jusqu’aux sentiers dans les montagnes, profitez de panoramas à couper le souffle. À la tombée de la nuit, attardez-vous sur votre selle pour admirez le magnifique coucher du soleil. Puis, une fois rentré(e) au ranch, un savoureux thé à la menthe vous sera offert pour bien clôturer cet après-midi. Cavalier(e) débutant(e) ou confirmé(e), nous avons des chevaux adaptés au niveau de chacun. De plus nous adaptons systématiquement l’itinéraire au niveau du groupe, avec la possibilité de scinder le groupe si nécessaire, afin que chacun aille à son rythme. »

3. Des indications géographiques précises

Prenez soin d’indiquer le lieu de rendez-vous et éventuellement le point de retour s’il est différent (adresse complète + indications supplémentaires si nécessaire).

Si le parcours proposé passe par différents endroits dans lesquels des arrêts sont prévus, indiquez-les.

Enfin, n’hésitez pas à fournir des coordonnées GPS, cela peut s’avérer très utile.

4. De belles photos

En matière de tourisme, plus il y a de photos, mieux c’est ! En effet, vos potentiels clients sont à la recherche d’une expérience inoubliable, les photos que vous affichez sont alors l’occasion pour eux de se projeter et de faire leur choix. Inutile de préciser que de belles photos suscitent l’envie et favorisent la réservation !

5. Les horaires et autres indications temporelles

Indiquez le ou les horaires possibles. Si nécessaire, indiquez les jours d’ouverture et de fermeture.

6. Une liste d’effets personnels à prévoir (si nécessaire)

En cas de besoin, indiquez une liste de « choses » que le client doit penser à avoir avec lui pour profiter au mieux de l’activité proposée.

Exemple :

  • « Port du pantalon indispensable. »
  • « Prévoir des lunettes de soleil et des tennis/baskets. »

7. Le prix et les services inclus et non inclus dans ce prix

Il est important que votre client sache à quoi le prix payé lui donne droit. Ainsi vous devez détailler la liste des services inclus et non inclus dans le prix.

Exemple :

Inclus dans le prix Non inclus dans le prix
  • Guide expérimenté
  • Assurance RC Pro
  • Equipement de sécurité
  • Prise en charge et retour à votre lieu d’hébergement
  • Thé à la menthe
  • Boissons autres que le thé
  • Nourriture
  • Pourboires éventuels

8. Les conditions de réservation et d’annulation

Si la réservation de vos services est soumise à certaines conditions de réservation et d’annulation, notez-les. Il peut s’agir par exemple de conditions liées à l’âge, au poids, à la taille, aux capacités physiques, à la météo, à la possession d’un document particulier etc.

Exemples :

  • « Savoir nager est indispensable. »
  • « A partir de 8 ans uniquement. »
  • « Déconseillé aux personnes souffrant de problèmes cardiaques. »
  • « Tout mineur doit automatiquement être accompagné d’un adulte. »
  • « En fonction des conditions météo et pour des raisons évidentes de sécurité, cette activité peut être annulée ou reportée. »
  • « Permis B indispensable pour le pilote ».

Précisez vos conditions d’annulation en termes de :

  • Délai ;
  • Remboursement.

Exemple :

« Annulation sans frais possible jusqu’à 24 heures avant le départ. Au-delà de ce délai, aucun remboursement du montant versé lors de la réservation ne sera concédé ».

Le content marketing ou comment optimiser sa visibilité dans l’e-tourisme

Etant donné l’importance du web dans le tourisme et les loisirs, optimiser votre visibilité en ligne est indispensable. On ne parle pas d’e-tourisme pour rien !

Content Marketing ? Kezako ?

Si choisir les bons mots clés est capital pour le référencement de votre site e-tourisme, mettre en place une véritable stratégie éditoriale l’est tout autant. C’est ce que l’on appelle le « Content Marketing » ou « Marketing de contenu » en français. Mais qu’est-ce c’est exactement ? Il peut être défini comme suit :

Le marketing de contenu est une stratégie marketing qui implique la création et la diffusion de contenus médias afin d’acquérir de nouveaux clients.

Ces contenus peuvent être informatifs, pratiques ou ludiques et peuvent se présenter sous diverses formes : pages web, articles de blogs, vidéos, photos, e-books, guides pratiques, infographies, témoignages clients, Foire Aux Questions (FAQ), forums etc.

Faire du Marketing de Contenu dans l’e-tourisme

Créez…

Une stratégie de contenu doit être globale. Vous devez d’abord déterminer vos objectifs, le public visé et le type d’information qu’il recherche. A partir de là vous pourrez choisir le bon format et les supports de communication appropriés.

Créez régulièrement du contenu. Pour cela, rien de mieux que d’associer un blog à votre site web. Donnez des informations pratiques et pertinentes, démontrez votre expertise dans votre domaine, valorisez votre activité par des textes bien écrits, des avis et témoignages clients et de beaux visuels.

Si vous emmenez vos clients dans de magnifiques endroits, prouvez-le. Dans le tourisme, de belles photos et vidéos peuvent faire des miracles ! Dans tous les cas, veillez à susciter l’envie !

… Et partagez !

Une fois que vous avez créé des contenus de qualité, partagez-les ! Il serait dommage de les garder pour vous !

Vous avez à votre disposition de nombreux media gratuits :

  • Les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou encore Pinterest ;
  • Les plateformes vidéos comme Youtube ou Dailymotion ;
  • Les sites d’avis comme TripAdvisor ou Yelp ;
  • Les forums, les blogs etc.

Utilisez-les, et surtout, n’oubliez pas d’insérer des liens vers votre site Internet dès que vous le pouvez ! Vous devez pouvoir atteindre vos clients potentiels par tous moyens.

Les newsletters sont également d’excellent moyens pour diffuser vos contenus. Si vous avez la possibilité d’en faire, ne vous en privez pas, et bien sûr, faites en sorte qu’elles puissent être partagées ! D’ailleurs il existe des solutions gratuites pour créer et envoyer des newsletters. Vous pouvez regarder du côté de Mailchimp ou de Simple Mail par exemple.

Ce qu’il faut retenir du content marketing

Le contenu que vous créez est l’aspect le plus important de votre stratégie de marketing. C’est un moyen efficace pour générer du trafic sur votre site web et soigner votre e-reputation.

Souvenez-vous, il doit :

  • Apporter de la valeur : provoquer une émotion, être utile ou divertir ;
  • Etre créé et renouvelé fréquemment pour améliorer votre visibilité ;
  • Etre partageable facilement ;
  • Asseoir votre expertise au yeux de vos lecteurs et clients potentiels.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l’article « Content marketing : placez le contenu au cœur de votre communication ! ».

Maintenant, à vos marques… Prêts… Content-marketez !

Bénéficiez d'AIDES de l'état pour FINANCER le coût de votre LOGICIEL de réservation ou la création de votre SITE "e-réservation" !

X
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien