Portrait d’utilisateurs : Rencontre avec Julie et Louise d’Aaah

Aaah… Mais quelle est donc cette entreprise belge au nom surprenant ?

C’est près de Bruxelles - à Wavre plus exactement, que Julie du Chemin, ancienne architecte devenue sexologue, a créé l’Académie des Arts de l’Amour.

« L’Académie des Arts de l’Amour c’est un lieu pour apprendre tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’art d’aimer sans jamais avoir osé le demander ! »

Voilà comment Julie définit l’entreprise qu’elle a fondée en 2004 avec Pascal de Sutter, docteur en psychologie et sexologue belge réputée. Il s’agit en fait d’un réseau d’experts (sexologie, psychologie, pleine conscience, massage, tantra…) qui enseigne « l’art d’aimer » et « Aaah » est l’onomatopée qu’ils ont choisi d’utiliser pour résumer leur action.

love citation aaah#lovecitation

Avec décontraction et bienveillance, ces spécialistes du couple et de la sexualité proposent des conférences, ateliers, séminaires, webinaires et spectacles « sexo-informatifs », à destination de tous ceux qui veulent « apprendre l’art d’aimer dans toutes ses spécificités ».

Pour Julie, qui aime d’ailleurs se présenter comme « Architecte du désir » plutôt que sexologue - un peu trop « austère » à son goût, le déclic est venu de sa rencontre avec Pascal de Sutter lors d’une conférence dont le thème était « La sexualité des gens heureux ». Elle parle d’une rencontre « inspirante » qui lui a donné envie de bâtir une entreprise dédiée à l’amour, à la sensualité et au plaisir. C’est ainsi que Pascal de Sutter et elle ont imaginé une école dédiée à l’art d’aimer. Et le succès est au rendez-vous !

Aaah, pourquoi ça marche ?

« La notoriété de Pascal de Sutter et la participation d’experts reconnus à cette aventure nous ont permis de nous faire connaître assez rapidement. »

Aaah a ainsi pu démarrer avec une base de 2000 contacts qui s’est bien étoffée depuis, notamment grâce au bouche à oreille positif qu’engendrent les ateliers et spectacles, mais aussi grâce à l’intérêt grandissant des média.

aaah académie des arts de l'amour

« Il y a un réel besoin de la société car la sexualité reste un sujet tabou malgré tout. Nous avons donc une approche unique, à la fois sérieuse et gai ; d’où le mot ‘Académie’. Les gens sont généralement agréablement surpris et en témoignent dans notre livre d’or. »

Globalement, les événements de l’Académie attirent plutôt des personnes en couple, généralement des femmes de 35-55 ans qui ont déjà entamé leur propre réflexion quant à leur sexualité, mais pas que ! Ils sont en train d’adapter le concept aux jeunes, dans une démarche éducative et sociale.

Mais attention, Julie tient à le préciser :

« Ce n’est pas de la thérapie ! Nous ne sommes pas là pour sauver les couples mais pour offrir un cadre d’échange bienveillant au sein duquel l’intimité et la confidentialité de chacun sont respectées. D’ailleurs, toutes nos activités se déroulent sous la supervision de professionnels universitaires qui respectent une charte de déontologie. Les participants peuvent donc s’exprimer et agir librement, sans contraintes et sans tabou. »

Au-delà du couple, l’Académie défend « l’amour avec un grand A » parce que « partout, le monde a besoin d’amour et, partout, le monde a besoin d’apprendre à (s’)aimer« . C’est pourquoi ils s’engagent, entre autres, auprès de GAMS, association qui lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes.

En quoi un outil comme MyRezApp est-il utile à Aaah ?

« C’était une évolution naturelle, pour nous, la réservation en ligne, car cela permet d’optimiser les tâches administratives. »

Louise, psychologue de formation, travaille avec Julie et se charge notamment du suivi des différents événements proposés au public. Elle nous explique qu’ils utilisent MyRezApp dans le cadre des ateliers et des spectacles. Elle nous raconte :

« Avec un système de réservation en ligne, nous avons moins de choses à penser, à gérer… Nous traitons beaucoup moins de demandes nous-mêmes. Il est vrai que permettre aux clients de réserver à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit est un avantage. Pour eux comme pour nous ! Avant il nous fallait répondre à chaque demande, dans les plus brefs délais (les clients n’attendent pas !), alors que nous ne sommes pas derrière notre écran toute la journée. Là c’est instantané. »

Vous aussi, gérez votre activité avec MyRezApp !

La solution tout-en-un pour gérer planning, réservations, paiements, relation client et marketing.

Je crée mon compte gratuit
 

Elle poursuit en précisant que c’est également plus pratique au niveau des paiements, ce qui pouvait être assez lourd à gérer jusque là, et qu’ils constatent moins d’absentéisme du fait des rappels automatiques que les participants reçoivent.

« Evidemment il y a toujours des personnes qui préfèrent nous appeler (ou qui n’ont simplement pas d’autre choix) mais, globalement, nous passons beaucoup moins de temps à gérer l’administratif et le suivi au quotidien de nos différents événements est facilité… Alors, effectivement, cela à un coût mais au regard de ce que cela nous apporte cela en vaut la peine. Et puis vis-à-vis de nos clients c’est rassurant, cela fait plus professionnel ! »

Crédit photo © Aaah

Posted by: Team MyRezApp

Category

Happy Users

Tags

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien