Emailing : PME / TPE, comment bien démarrer ?

Si vous êtes une PME ou une TPE cherchant à se développer, l’e-mailing est l’outil idéal pour optimiser votre base client et augmenter votre chiffre d’affaires. Dans une stratégie de fidélisation, l’e-mailing (ou emailing) est parfait pour consolider vos rapports avec vos clients, gagner du temps et de l’argent.

Conçu pour diffuser un message en masse, l’emailing est la technique « push » à moindre coût par excellence. Pour réussir votre campagne d’e-mailing, voici 4 points clés pour débuter facilement.

1. Créer une base de contacts de qualité

Sans base de contacts, on ne peut bien évidemment pas envoyer d’emails, cela va sans dire :) Plus sérieusement, concernant votre carnet d’adresses, nous vous conseillons dans un premier temps de récupérer des adresses de qualité (autrement dit des e-mails qualifiés) en intégrant un formulaire d’inscription à votre site web.

L’idée est de créer un formulaire double opt-in, c’est à dire un formulaire à double confirmation. Ainsi, lorsque votre visiteur/client s’inscrit la première fois sur votre site, il reçoit un e-mail de confirmation dans lequel il doit cliquer sur un lien avant d’être définitivement inscrit dans votre liste de contacts.

Pensez au fenêtres pop-up pour recueillir des adresses mails. Vous allez nous dire : « c’est agaçant pour les clients ! » Alors oui, c’est vrai, ça peut l’être, mais les statistiques prouvent que les résultats sont là. Le pop up n’est pas mort. Il faut simplement qu’il ne soit pas trop « agressif ».

Par exemple, il faut éviter le pop-up qui se déclenche à peine arrivé sur le site. « Wo, wo, wo ! Je ne sais même pas encore ce que vous proposez/vendez, et vous me demandez déjà si je veux laisser mon e-mail ??? Doucement là ! » voilà comment peut être perçu un pop-up qui arrivez un peu trop rapidement. Ainsi, veillez à laisser quelques secondes à vos visiteurs, ne le prenez pas d’assaut. Dites-vous que c’est exactement comme en magasin. Personne n’aime quand le vendeur nous saute dessus à peine arrivés :)

De même, vous pouvez récupérez des adresses « hors ligne ». Quand vous avez vos clients en face à face, n’hésitez pas à leur demander leur adresse mail. Vous pouvez m’être différents arguments en avant : être informé des nouveautés et promos, recevoir des offres et invitations exclusives, faire partie d’un programme fidélité etc.

2. Utiliser un logiciels d’envoi certifié

Privilégiez un logiciel d’emailing professionnel qui vous garantira la bonne réception de vos newsletters et campagnes d’emailing par vos destinataires. Le logiciel de diffusion doit permettre la bonne gestion des contacts (mise à jour), la délivrabilité des mails, le suivis des KPIs (taux d’ouverture, de lecture et de clic notamment).

Vous trouverez sur la marché de nombreuses solutions d’envoi à différents prix. Il y a d’ailleurs de très bonnes solutions gratuites. On peut citer par exemple :

Même quand on doit par la suite passer à une solution payante, on se rend vite compte que le ROI (ou retour sur investissement) couvre largement l’engagement financier.

3. Personnaliser les e-mails, clé du succès de vos campagnes d’emailing

Dans votre stratégie d’inbound marketing, inclure l’emailing sert surtout à fidéliser et fédérer votre base de contacts. Il s’agit de convertir vos prospects en clients et de renforcer dans la durée les liens de confiance entre vos clients et vous. Cela peut prendre différentes formes, par exemple: messages de bienvenue, nouveaux produits, bons de réduction, livres blancs, ebook, promotions.

Dans un premier temps, il est bon de segmenter votre liste de contacts en les divisant par groupes de cibles homogènes (qui répondent aux mêmes critères, qui on les mêmes besoins). L’objectif est de diffuser à ces segments des informations pertinentes et attrayantes. Votre emailing n’en sera que plus efficace. En effet, il vaut mieux toucher une audience qui se sent concernée pour s’assurer un taux d’ouverture élevé.

Stratégie de contenu par ci, stratégie de contenu par là, on ne cesse d’en parler, celle-ci rentre bien évidemment en ligne de compte dans la création de vos newsletters et campagnes d’e-mailing. Quoi qu’il arrive, il faut toujours privilégier la qualité à la quantité ! Vous devez proposer du contenu de qualité.

Parmi les nombreuses solutions d’emailing, la plupart propose des fonctionnalités qui vous laissent la possibilité de créer des emails personnalisés. Exploitez les données tels que l’âge, le sexe, le comportement d’achat pour que votre contenu corresponde à votre cible. Tout en intégrant votre identité visuelle à votre contenu, individualisez et proposez des newsletters de qualité pour rendre vos clients fidèles le plus longtemps possible.

ATTENTION : ne mitraillez pas vos clients de mails intempestifs, avec trop d’images, ou trop de « spam words » tels que « 100% gratuit », « meilleur prix », « revenu supplémentaire », « urgent » etc. Voilà une liste de mots interdits dans les e-mailing qui vous aidera.

4. Evaluer les performances des campagnes d’e-mailing

Il est important d’utiliser un logiciel de diffusion qui vous permettra d’accéder aux statistiques de votre campagne emailing. L’analyse détaillée de ces chiffres :

  • taux de délivrabilité ;
  • taux de clics ;
  • taux d’ouverture ;
  • temps de lecture (temps passés sur le mail) ;
  • géolocalisation ;
  • support utilisé ( PC, tablette, smartphone)
 

Pour conclure, on peut dire que l’e-mailing reste aujourd’hui un outil avantageux. Une campagne d’emailing s’inscrit totalement dans une stratégie d’inbound marketing et donne d’excellents résultats, avec un bon retour sur investissement, si elle est bien menée. Alors, à vos marques, prêts, e-mailez ! :)

Posted by: Coralie Lebeau

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien