Le numérique, formidable rempart contre un tourisme à deux vitesses

Le numérique s’est imposé dans les pratiques touristiques depuis plusieurs années déjà, poussant les professionnels du tourisme à s’adapter.

Le tourisme est forcément numérique !

En Décembre dernier, lors de la journée de conférences organisée par Atout France et intitulée « Le numérique au service de l’attractivité des destinations ; Comment améliorer l’accueil et l’expérience de séjour ? », Christian Delom affirmait :

« Il ne faut pas utiliser le terme d’e-tourisme, car cela voudrait dire qu’il y a le Tourisme puis l’e-tourisme. Le Tourisme sera numérique ou ne sera pas. »

Il faut bien avouer qu’il n’a pas tort !

Contes et légendes du tourisme…

A ce propos la légende voudrait que seule une poignée d’opérateurs, les plus « gros », soit en capacité de suivre les évolutions technologiques et d’adopter les nouvelles pratiques du e-tourisme (pardon M. Delom). Les nouvelles technologies créeraient ainsi un tourisme à deux vitesse, laissant sur le carreau les « petits » acteurs, souvent modestes et techno-inexpérimentés.

Au risque de vous surprendre, il s’agit bien d’une légende et non de la réalité.

Gif animé

Oui, effectivement, les plus fortunés ont les moyens d’investir dans des systèmes complexes et coûteux. Mais, non, les plus modestes ne sont pas en reste ! Il existe en effet de plus en plus de solutions abordables (voire gratuites !), faciles à mettre en oeuvre et adaptées à leurs besoin.

Sans se lancer dans une liste exhaustive, on peut citer différents sites/outils/applications, spécifiques au tourisme ou non, dont l’utilisation n’impliquent pas d’énormes coûts, comme par exemple :

  • WordPress ou Jimdo, pour construire son site internet soi-même.
  • Google Analytics pour mesurer l’audience/le trafic de son site.
  • Youtube ou Dailymotion pour mettre des vidéos en ligne et les afficher sur son site.
  • Xotelia (dédié à l’hôtellerie) et MyRezApp (dédié aux activités et loisirs) pour faire de la réservation en ligne.
  • TripAdvisor, pour gérer son e-réputation et générer du trafic.
  • Mailchimp ou SimpleMail pour envoyer des newsletters.

On s’arrête ici mais la liste est encore looooonnnnngue !

On n’a jamais eu autant d’outils accessibles, que ce soit en termes de coûts ou de maniabilité. Il y a bien longtemps que l’excuse du prix et/ou de la complexité ne tient plus la route…

Toutes ces solutions ont le mérite de « gommer » les disparités entre les « gros » et les « petits » et constituent un véritable rempart contre un tourisme à deux vitesses. Arrêtons donc avec la fable des outils numériques chers et complexes.

Les solutions existent, il suffit juste de s’y intéresser :)

Posted by: Team MyRezApp

Category

Business

Tags

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien