Dernière ligne droite avant le RGPD

RGPD ? Kézako ?

Le fameux RGPD dont on entend parler depuis quelques temps maintenant, c’est le Règlement Général sur la Protection des Données. Il s’agit d’un texte Européen qui dicte les règles en matière de données personnelles dans une logique de protection de ces données. En gros, il permet de renforcer la protection des données à caractères personnel de tout individu au sein des 28 états membres de l’Europe. Ainsi, le RGPD ne concerne pas seulement les entités présentes en Europe. En effet, un acteur Américain (ou autre !) collectant de la data de personnes européennes, sera tenu de se conformer au RGPD.

Le RGPD vient donc encadrer la collecte de données personnelles, son traitement et son utilisation. Par conséquent, lorsque vous naviguerez sur le site d’une entreprise, d’une association, d’un blogueur etc., toute info personnelle vous concernant qui aura pu être collectée sera protégée. La loi l’exige en tout cas ! Vos données personnelles ne pourront donc pas, par exemple, être revendues à des tiers afin de vous ciblez comme prospect. A moins que vous n’ayez expressément donné votre consentement pour cela ! La notion de consentement est fondamentale dans le cadre du RGPD. Autre exemple, on ne peut plus envoyer d’information à caractère commercial par e-mail, SMS ou courrier si on n’y a pas été formellement invité. Bon, c’était déjà le cas avant, mais disons que cette fois c’est clair !

Adopté en 2016, ce texte entrera en vigueur le 25 Mai 2018. Il reste donc encore un mois, grosso modo, pour se mettre au diapason :)

via GIPHY

Qu’est-ce qu’une donnée à caractère personnel ?

Une donnée personnelle (ou à caractère personnel) peut être : une adresse email, un identifiant de connexion, une photographie, une adresse IP, un nom, un numéro de sécurité sociale, bref, toute information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, au moyen d’informations qui lui sont propres. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter le site de la CNIL.

Il est vrai que notre usage du web est parfois si ancré dans nos habitudes quotidiennes, qu’il n’est pas rare que nous oubliions combien, lors de notre navigation sur Internet, nous pouvons être amenés à communiquer des infos personnelles et confidentielles malgré nous. Ce sont précisément ces informations qui sont encadrées et protégées par le RGPD.

Quelles sont les sanctions prévues par le RGPD ?

Ceux qui ne se conforment pas au Règlement Général sur la Protection des Données encourent de lourdes sanctions. En effet, le Texte prévoit des amendes à hauteur de 4% du chiffre d’affaire « monde » du contrevenant. Aïe ! Ça pique…

via GIPHY

Comment se mettre en conformité ?

Alors, comment vous assurer d’être en règle avec le RGPD ? Eh bien, en France, la CNIL propose régulièrement des publications visant à informer tout un chacun à ce sujet et, surtout, à vulgariser les principes de cette réglementation. Dans la vidéo qui suit vous trouverez, par exemple, les réponses aux questions fréquentes à propos du RGPD.

Elle propose également une check-list d’auto-évaluation qui permet de voir concrètement ce qui est déjà conforme chez vous et ce qu’il reste à mettre en conformité.

De même, BPIfrance, avec le concours de la CNIL justement, a publié un Guide Pratique de Sensibilisation au RGPD, à l’attention des TPE-PME. Si les « grosses boîtes » ont eu le temps et les ressources pour préparer au mieux leur conformité au RGPD, les entreprises les plus modestes voient dans ce nouveau règlement un obstacle coûteux et très compliqué à mettre en oeuvre. Ce guide a donc pour objectif de rassurer les PME et des les aider dans leurs démarches.

On peut dire que ces deux organismes ont fait du bon boulot à ce niveau !

D’ailleurs, quand on étudie un peu le sujet, on se rend compte que c’est finalement pas si « fou » que ça :) Cela demande, certes, du travail, mais c’est loin d’être « mission impossible ». Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la CNIL se veut d’ailleurs bienveillante :

Il faut en finir avec l’alarmisme sur le RGPD ! Avec ce guide, nous voulons montrer aux PME que se mettre en conformité c’est facile, en adoptant simplement de bons réflexes. À l’heure où les consommateurs sont de plus en plus soucieux de leurs données personnelles, proposer une relation de confiance à ses collaborateurs, clients, prospects, c’est aussi utile à l’entreprise. Enfin, un couperet ne va pas tomber sur les entreprises le 26 mai.

Dans tous les cas n’hésitez pas à aller approfondir le sujet en consultant le site de la CNIL : www.cnil.fr

Et MyRezApp dans tout ça ?

Eh bien c’est simple ! Comme tout le monde, nous mettons tout en oeuvre afin de respecter le RGPD :) Il faut dire qu’abuser des données de nos utilisateurs n’a jamais fait partie de notre ADN. Faire du « business de données » n’est vraiment pas ce qui nous animent et, en ce sens, le RGPD est presque un non-événement pour nous. Nous avons déjà avancé sur pas mal de points et serons fin prêts pour le 25 Mai !

Et puisque le RGPD concerne également nos utilisateurs, vis-à-vis de leurs propres clients, nous veillons également à ce que le logiciel de réservation en ligne que nous leur proposons soit respectueux du RGPD.

Voilà ! Vous savez l’essentiel à propos du Règlement Général sur la Protection des Données :) A vous de jouer maintenant !

Posted by: Team MyRezApp

Category

Business

Tags

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien