Category Archives: Webdesign

3 conseils pour améliorer le taux de conversion de votre site web

Nous avons déjà évoqué ce sujet sur le blog, mais s’agissant d’un point extrêmement important, nous nous sommes dit qu’une petite piqûre de rappel ne ferait pas de mal.

C’est quoi le taux de conversion déjà ?

C’est simple, c’est le nombre de visiteurs réalisant une action donnée sur votre site par rapport au nombre total de visiteurs. Cette action peut être une réservation par exemple, notamment si vous avez un module de réservation en ligne sur votre site.

Ainsi, si vous avez 10 000 visiteurs et que seulement 10 personnes réservent, alors votre taux de conversion est de 0,1%. C’est signe, a priori, que votre site n’est pas optimisé pour la conversion et passe à côté de nombreuse opportunités - généralement, un taux de conversion en dessous de 2-3% est considéré comme mauvais.

Voilà donc 3 conseils faciles à mettre en oeuvre pour améliorer le taux de conversion de votre site web.

1. Pour optimiser le taux de conversion, exprimez clairement les avantages

Si nous prenons l’exemple d’une entreprise qui propose des vols en soufflerie et qui souhaite réduire le nombre ingérable d’appels de clients voulant réserver leur place, celle-ci voudra qu’ils réservent eux-mêmes en ligne en utilisant le moteur de réservation prévu à cet effet.

Mettez donc bien en avant les avantages de la réservation en ligne par rapport au téléphone. Les avantages peuvent être les suivants (à vous de trouver ceux adaptés à votre entreprise) :

  • Paiement en ligne sécurisé - comparé à faire un virement ou envoyer un chèque d’acompte
  • -5% pour toute réservation en ligne
  • Une surprise pour toute réservation en ligne

2. Pour optimiser le taux de conversion, ayez un « call to action » unique et clair

Un call to action (ou CTA) c’est un élément graphique attirant l’œil et incitant l’internaute à réaliser une action. Généralement un CTA prend la forme de gros bouton.

Concernant les CTA, il est important de veiller à 3 choses :

  1. La position : un CTA situé sous la ligne de flottaison de votre page, qui implique que l’utilisateur doive scroller pour le voir, sera forcément moins efficace qu’un bouton placé en haut de page.
  2. La couleur et la forme : les boutons call to action doivent ressortir de vos pages, se démarquer des autres contenus. Choisissez donc les bonnes couleurs et utilisez des pictogrammes.
  3. Les mots : préférez des « ordres » clairs comme « Réservez en ligne » ou « Je réserve en ligne » plutôt que des mots plus flous et impersonnels comme « Contact » ou « Réservation » qui ne permettent pas de comprendre qu’il s’agit de réservation en ligne.

bouton CTA taux de conversion
Exemple de bouton call-to-action bien visible et incitatif

Une étude menée par Hubspot a démontré que des CTA bien pensés permettent d’avoir un site plus performant en termes de conversions.

3. Pour optimiser le taux de conversion, mettez en avant les avis clients

Laisser ses clients exprimer leur avis c’est faire preuve d’une certaine transparence et, surtout, cela permet aux internautes d’avoir accès à des critiques impartiales. C’est un facteur de réassurance et cela renforce la crédibilité de votre entreprise.

Toutes les études à ce sujet montrent que la majorité des internautes consultent les commentaires des clients. Ce constat est valable pour tout type d’activité et pas seulement le e-commerce. C’est d’ailleurs pourquoi MyRezApp intègre un module d’avis dans sa solution de réservation en ligne.

module avis myrezapp

Petit parenthèse : nombreux sont ceux qui hésitent à recourir à un module de collecte d’avis-clients par peur des avis négatifs et de leur impact sur l’image de l’entreprise. Si c’est votre cas, dites-vous qu’ils vous permettent d’identifier ce qui ne va pas et donc de vous améliorer. Les commentaires négatifs sont en effet au service de l’amélioration continue de l’expérience et de la satisfaction client au sein de votre entreprise, et donc au service d’une amélioration de votre taux de conversion à terme. Pour résumer, les avantages que confèrent les avis clients surpassent largement les quelques inconvénients possibles.

Quand aux avis positif, qui sont quand même plus courants rassurez-vous - à moins vraiment d’être un arnaqueur de service ! ils rassurent les clients potentiels sur la qualité de vos services et favorisent les conversions. Mettez-les donc bien en avant sur votre site ! Les clients potentiels doivent pouvoir les consulter sans effort.

Voilà pour ces quelques conseils ! A vous de jouer maintenant :)

La recette pour une landing page parfaite

Pour attirer les visiteurs sur votre site, vous travaillez certainement à fond votre communication, votre content marketing, votre référencement… Seulement, tout cela ne permet pas directement d’optimiser votre site internet, de le rendre performant.

En effet, pour transformer vos visiteurs en clients, il est essentiel d’intégrer un processus de conversion. Dans votre stratégie inbound marketing, opter pour une landing page performante est un élément clé pour gagner en conversion. Mettre en place une page d’atterrissage optimisée qui convertit devient indispensable pour gagner profit.

Une landing page (ou page d’atterrissage) est une page sur laquelle les internautes atterrissent suite à un clic sur un lien, une bannière publicitaire, un call-to-action etc. Le but d’une landing page est de pousser vos visiteurs à faire une action définie comme par exemple réserver ou acheter.

Voici nos recommandations pour une landing page réussie :

Un seul objectif par landing page

Le focus c’est la conversion. Pour cela votre page sera conçue autour de ce seul et même objectif. Quand les visiteurs arrivent sur votre page, ils doivent voir très rapidement un bouton bien visible qui l’invite à réaliser une action.

La structure idéale pour une landing page qui attire

Votre page d’atterrissage et son contenu ont vocation à attirer le visiteur, à le séduire et le convertir (le faire devenir client, adhérent etc.). Veillez donc a bien structurer votre page :

1. Ayez un titre accrocheur et un discours explicite : les visiteurs doivent comprendre directement pourquoi ils sont sur cette page. Il faut donc trouver un titre cohérent, qui marque et qui soit orienté « action ». Soyez synthétique. Il s’agit d’être concis et explicite dans votre discours. L’idée est de mettre en avant les bénéfices et la valeur différentielle de votre offre (la « proposition value » comme disent les anglo-saxons). La description doit toujours guider vos visiteurs vers l’action.

2. Un visuel efficace : les internautes fonctionnent au visuel. C’est pour cela que les taux de conversion sur le net sont plus élevés sur une landing page contenant des images, des photos et/ou des vidéos. Intégrer une ou deux images efficaces et illustrant votre offre de façon pertinente. Vos visuels doivent aider à la compréhension, l’accélérer.

3. Un rapport de confiance : attention, votre landing page n’est pas une page de pub. Ajoutez y des témoignages, des avis clients, des commentaires, même ceux provenant des réseaux sociaux. Cela permet d’« humaniser » votre site et de créer une relation de confiance avec vos visiteurs.

Rien ne doit gêner vos visiteurs

Pour amener plus facilement vos visiteurs vers la conversion, supprimez tout ce qui pourrait les gêner dans ce processus de conversion. Il peut s’agir par exemple de liens vers d’autres pages ou d’autres éléments de navigation. Les visiteurs ne doivent faire qu’une chose : passer à l’action. Cela doit être une obsession.

C’est pourquoi il faut éliminer tous les éléments qui risquent de le faire sortir du tunnel de conversion. Pensez-y, lorsque vous acheter des produits sur Amazon, à l’étape de la validation du panier, il n’y a rien pour vous distraire ! Amazon ne veut surtout pas que vous abandonniez en cours de route et ne vous donne pas l’occasion de la faire. Ils veulent que vous achetiez !

Veiller à avoir un formulaire efficace pour votre landing page

Pour que votre formulaire soit performant, privilégiez un formulaire simple limité aux stricts renseignements nécessaires et utiles. Un formulaire avec un nombre incalculable de champs risque de décourager vos visiteurs qui n’ont qu’une seule envie à ce stade : aller au bout de leur action. Personnes n’aime les formulaires à rallonge, souvenez-vous en.

Insérer des call-to-action bien visibles

Utiliser un bouton call-to-action pour inciter à l’action et passer à l’étape de conversion. C’est pour cela que vos CTA doivent être bien placé. Un call-to-action situé en plein milieu de la page est une très bonne astuce pour augmenter votre taux de conversion !

Encore une fois, pensez aux sites sur lesquels vous naviguez régulièrement. Chez Airbnb par exemple, l’accent est mis sur la demande de réservation, avec un bouton « Demande de réservation » qu’on ne peut absolument pas manquer. Leur objectif est clairement que vous réserviez !

Le fait d’obtenir des informations supplémentaires de la part de l’hôte avant toute chose ne fait pas partie de leurs priorités, c’est pourquoi cette action est à peine visible. Elle prend la forme d’un petit bouton perdu en bas de page auquel on ne prête pas forcément attention.

Voilà ! Vous avez maintenant les clés pour une landing page réussie et un taux de conversion optimisé. Vous n’avez plus qu’à vous y atteler :)

Conception de site web : 5 erreurs de design à éviter !

Parlons conception de site et design…

Au même titre qu’une image vaut bien souvent mille mots, un site web dont le design est soigné et professionnel est certainement un élément crucial pour la réussite de votre entreprise. Il est donc important d’éviter les erreurs de conception que l’on retrouve fréquemment sur les sites des PME et qui font trop souvent perdre des clients.

Bien que le design de chaque site internet se doive de refléter les qualités uniques de l’entreprise qu’il représente, il y a néanmoins certaines règles universelles en matière de conception de site web que toute entreprise doit respecter.

1. Design « tape à l’œil » et animations flash intempestives

Les couleurs criardes et animations flash ne sont pas à bannir et peuvent avoir leur place sur votre site. Pour autant, gardez à l’esprit que les internautes qui arrivent sur votre page d’accueil (ou n’importe quelle autre page d’ailleurs) accordent généralement peu de temps à vos contenus et passent très vite d’une page à l’autre.

erreurs web design conception de site

Par pitié, ne créez pas un site comme celui-là :'(

Ils doivent donc trouver ultra rapidement les informations qu’ils sont venus chercher, sans être distraits par des animations qui n’apportent rien. Sans parler de toutes ces animations qui ralentissent le temps de chargement de vos pages ! Lors de la conception de votre site internet, veillez donc à utiliser le flash et les couleurs vives intelligemment, avec modération.

2. Contenus illisibles

A priori votre site web sert avant tout à vos prospects et/ou clients. Privilégiez donc un design épuré qui facilitera et rendra plus agréable la visite de votre site. Souvenez-vous, les internautes ont très peu de temps à vous accorder. Ne le faites donc pas fuir dès la première seconde avec un design qui « agresse » l’œil et affecte la lisibilité des informations fournies.

Utilisez de préférence une police « standard » et sans empattement (ou sans serif) de type Arial ou Verdana. C’est le must pour la lecture sur écran ! Pour le fond (de vos pages), éviter les motifs, ou les couleurs trop sombres qui sont un vrai supplice pour les yeux. Texte « foncé » sur fond « clair » : cela reste ce qu’il y a de mieux !

web design : police sans empattement (sans serif)

3. Navigation chaotique

Lors de la création d’un un site web, la navigation doit être clairement pensée. A ce niveau « simplicité » et « intuitivité » sont les maitres mots. En effet, pour les internautes qui se trouvent sur votre site, la navigation fait office de GPS. Elle les guide vers les informations souhaitées. Encore une fois, ils n’ont pas de temps à perdre. Soit vous leur montrer le « chemin » le plus court, soit ils s’en vont !

mauvaise navigation web design

Très mauvais choix de navigation pour un site web

Prenez donc le temps de bien définir votre schéma de navigation. Résistez à la tentation d’être trop créatif ou original à ce niveau. Cela pourrait vous couter cher. Gardez cela en tête : comme avec un GPS, un parcours bien « balisé » et des « injonctions de faire » (« contactez-nous », « téléchargez le plan d’accès » etc.) sont la meilleure ressource pour un internaute.

4. Temps de chargement des pages trop long

Lorsque votre site web est trop lourd en graphisme (images, animations flash etc.), cela demande une plus grande quantité de bande passante. Cela signifie que cela prend plus de temps à l’internaute pour télécharger vos pages. Dans ce cas, compte tenu de son impatience légendaire, il y a de forte chance qu’il aille voir ailleurs. L’internaute n’attend pas !

Lors de la création de votre site internet, pensez aux internautes qui utilisent un modem « bas débit » (oui, cela existe encore !) ou une connexion internet mobile. Facilitez leur l’accès à votre site en optimisant le poids de vos images et en évitant la surenchère. Pour en savoir plus : « Vitesse de chargement d’une page web : pourquoi l’améliorer ? »

5. Effet « bricolage »

Tout le monde est déjà tombé sur un site web renvoyant une image peu professionnelle, semblant tout inclure sauf l’essentiel, bref, paraissant avoir été « bricoler » ! C’est extrêmement mauvais pour l’image de votre entreprise.

mauvais design web

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel (ou à une personne compétente en tout cas) pour la création de votre site. Si vous voulez absolument le faire vous-même, renseignez-vous bien au préalable sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Quoi qu’il arrive, attention à la tentation (compréhensible) de vouloir trop économiser ! Cela peut s’avérer être un pari risqué.

Allez, pour finir et pour le plaisir, quelques perles du web ! :D A ne surtout pas prendre pour modèle, cela va de soi. ;)

Votre site web est le « visage » de votre entreprise, c’est bien souvent le premier « contact » que vos prospects et clients ont avec vous. Il est donc capital de capter leur attention et surtout de les garder intéressés tout au long de leur visite sur votre site. En suivant ces 5 conseils en matière de web design, vous êtes déjà sur la voie de la réussite de votre site internet et de votre petite entreprise.

e-tourisme : « Call To Action », cet ami qui vous veut du bien…

Non, « Call To Action », ce n’est pas le dernier film de Schwarzy.

[photo : Arnold Schwarzenegger]
Arnold Schwarzenegger

Mais qu’est-ce que c’est alors ? Egalement connu sous le nom de CTA, le Call To Action (ou « Appel à l’Action » en français) est un lien hypertexte, un bouton ou tout autre élément visuel incitant l’internaute à faire une action (s’inscrire, réserver, télécharger etc.).

Je vous sens perplexes là ! Vous êtes en train de vous dire « Tout ça pour ça… ». Mais attendez, attendez, vous allez très vite comprendre l’intérêt d’utiliser les CTA :)

Le Call To Action : pourquoi c’est important

Dites-vous que si vous ne poussez pas vos visiteurs à agir, vous ne les transformerez pas en clients. C’est aussi simple que cela.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un internaute ne reste que peu de temps sur une page et qu’il la lit en diagonale. Vous devez donc bien mettre en évidence les actions que vous voulez qu’il effectue. Les études prouvent que la formulation et la mise en évidence d’un Call To Action favorisent le taux de conversion (une conversion c’est un achat, une réservation, une demande de devis, une inscription à votre newsletter ou tout autre objectif poursuivi à travers votre site web).

Ainsi, si votre but est que l’internaute télécharge votre brochure ou réserve en ligne, mettez-le sur la voie ! Faites en sorte qu’il ne puisse pas passer à côté. Pour cela, les Appels à l’Action constituent une arme redoutable ; digne d’un film du cher Arnold pour le coup !

Le CTA : comment ça marche

Mettre en place des CTA efficaces, ce n’est pas très compliqué. Voilà donc 4 conseils afin de tirer profit de vos Call To Action.

1. Soignez la structure de vos pages et la visibilité des Appels à l’Action

Vos pages doivent être structurées de sorte à ce que l’objet de l’action soit clairement identifié. S’il s’agit par exemple d’un document à télécharger, explicitez la teneur de ce document et pourquoi il mérite d’être téléchargé. De même, s’il s’agit d’une prestation à réserver en ligne, la nature et l’intérêt de cette prestation doivent être mise en avant.

Par ailleurs, votre Call to Action doit être bien visible, c’est-à-dire « voyant » et surtout, bien placé ! Car malheureusement, un CTA ultra visuel mais positionné trop en bas de page, avec la nécessité de scroller (utiliser la roulette de la souris) pour y accéder, n’aura que peu de chance de fonctionner. A ce sujet, n’hésitez pas à utiliser des couleurs se détachant du reste de la page et à répéter le CTA (une fois en haut de page et une fois en bas par exemple).

Un exemple concret avec une page d’Airbnb. Ici, l’Appel à l’Action « Envoyer une demande (de réservation) » est bien visible (rouge sur blanc et en haut de page), à proximité immédiate de l’objet de l’action, à savoir : un joli appartement deux pièces à la Croix Rousse, pour 2 personnes, à 35€ la nuit.

[capture d'écran : airbnb call to action]

Un autre exemple avec le widget de réservation en ligne MyRezApp. Afin d’inciter vos clients à réserver en ligne, vous pouvez utiliser, entre autres, un widget qui consiste en un CTA bien visible déployant votre moteur de réservation lorsque l’on clique dessus.

Outil de réservation en ligne activités et loisirs MyRezApp

2. Invitez à faire UNE action

N’en demandez pas trop à vos internautes ! Privilégiez une action unique par page. A vous de définir l’objectif principal de chacune de vos pages et d’utiliser le Call To Action correspondant.

Pour garder l’exemple d’Airbnb, l’objectif n°1 des pages du site, c’est la réservation. La prise de contact avec le propriétaire du logement par exemple est reléguée au second plan, avec un lien « Contacter l’hôte » qui n’est guère mis en avant sur la page.

[capture d'écran : Airbnb CTA]

3. Utilisez des verbes… d’action !

Logique :D Dites clairement aux internautes ce que vous attendez d’eux. Préférez l’impératif et/ou la première personne du sujet pour les impliquer davantage : « Réservez en ligne », « Je m’inscris », « Demandez un devis » etc. Introduire une notion de temps ou de rareté, ou encore un avantage, peut également augmenter l’effet du CTA : « Réservez maintenant », « Plus que 3 jours pour s’inscrire », « Gratuit pour les enfants » etc.

Exemples :

[image : Jimdo, Appel à Action]

[image : Orange Cinéday, Call To Action]

4. Mettez des CTA partout !

Enfin, pour une efficacité optimale, multipliez les Appel à l’Action sur votre site. Alors attention, il ne s’agit pas non plus de « bourriner » :D Restez pertinents dans l’utilisation des CTA. Inutile de mettre un bouton « acheter » sur une page de contact par exemple. Si l’internaute fait la démarche de se rendre sur cette page, c’est bien qu’il a quelque chose à vous demander avant même de passer à l’achat.

Le Call To Action n’a plus de secret pour vous maintenant ;) A vous de jouer !

Vous avez dit Responsive ?

L’usage des smartphones et autres appareils mobiles est en constante progression. Nous sommes de plus en plus nombreux à parcourir la toile depuis notre navigateur mobile. Ainsi, s’assurer d’avoir un site qui « s’affiche bien » et qui ne « casse pas les yeux » est important. C’est là qu’intervient le responsive design !

Mais qu’est-ce que le Responsive Web Design au juste ?

Cela fait un moment maintenant que l’on entend parler de « site responsive » ou « site web adaptatif », mais qu’est-ce que c’est concrètement ? Bruce Lee en son temps parlait déjà de responsive design sans le savoir :D Il disait :

responsive design by bruce lee

« If you put water into a cup, it becomes the cup. You put water into a bottle and it becomes the bottle. You put it in a teapot, it becomes the teapot. » Traduction : « Si vous mettez de l’eau dans une tasse, elle devient la tasse. Vous mettez de l’eau dans une bouteille et elle devient la bouteille. Vous la mettez dans une théière, elle devient la théière. »

Un site web responsive se comporte comme de l’eau dans un récipient, il en prend la forme !

Plus sérieusement, le Responsive Web Design (RWD pour les intimes) consiste à faire en sorte qu’un site web offre une expérience de lecture et de navigation optimales, quel que soit l’appareil qu’utilise l’internaute : PC, tablette ou mobile. Ainsi, même sur un écran de petite taille le confort visuel reste intact : pas besoin d’utiliser le défilement horizontal ou le zoom avant/arrière, les liens et boutons sont facilement cliquables… Bref, c’est bien pratique ! Mieux qu’un long discours, quelques exemples concrets :

[illustration : responsive web design]

A gauche un site responsive, à droite un site non responsive.

[moteur de réservation responsive MyRezApp]

Le moteur de réservation MyRezApp est responsive.

3 raisons d’opter pour le Responsive Web Design

1) Un site responsive améliore votre référencement naturel

L’incontournable Google a clairement affiché sa préférence pour le Responsive Web Design. C’est important pour le référencement de votre site web car le géant américain prend en compte l’expérience utilisateur dans son algorithme. Il tient en effet à ce que ses utilisateurs soient satisfaits. Proposer un site responsive sera donc perçu favorablement et jouera sur votre ranking (positionnement de votre site dans les résultats de recherches). Et tout le monde sait que quand Google dit quelque chose, mieux vaut en tenir compte !

2) Un site responsive améliore votre taux de conversion

Quel intérêt y-a-t-il à avoir des visiteurs sur votre site si personne ne vous contacte ni n’achète vos produits ou réserve vos prestations par une action directe ? C’est une bonne chose de fournir une bonne expérience utilisateur, mais c’en est une autre de s’assurer que votre site a été pensé pour améliorer vos conversions, c’est-à-dire le nombre de visiteurs qui deviennent vos clients. Un internaute qui utilise un appareil mobile et qui rencontre des difficultés pour naviguer sur votre site web et/ou en lire le contenu deviendra difficilement un client. Un site responsive c’est donc la solution idéale pour satisfaire vos visiteurs et améliorer vos conversions.

3) Le responsive web design est bon pour votre image

Jusque-là, nous avons beaucoup parlé d’expérience utilisateur, mais vous dans tout ça ? Si votre site ne s’affiche pas correctement sur tous les formats d’écrans, vous donnerez l’impression d’être « has been », et ce même en dépit de vos grandes qualités dans votre métier. Malheureusement l’image compte et faire bonne impression avec un site performant est capital. Si vous n’êtes pas encore passé au responsive, vous devriez y penser. D’autant plus qu’il existe maintenant des solutions gratuites ou à moindre coût comme WordPress, Joomla et autres CMS.

Allez, tous au responsive !

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien