Category Archives: SEO

PME/TPE : Comment optimiser votre communication web ?

Être présent et communiquer sur internet est devenu indispensable même pour les petites entreprises. La majorité des personnes passe de nos jours par le web quand ils sont à la recherche d’une information. L’enjeu de la communication web est de taille pour toutes entreprises qui souhaitent toucher les internautes. Par conséquent, la mise en place d’une stratégie de communication web est primordiale pour en retirer tous les avantages et bénéfices. Pour commencer, voyons les bases de la communication web.

Le référencement naturel : Booster votre visibilité

PME/TPE : Comment optimiser votre communication web ?

Pour réussir sa communication web, il faut être visible. Pour cela, il faut travailler le référencement naturel de votre site web sur du long terme. En somme, il faut être premier dans la première page des moteurs de recherche et en particulier Google. C’est la clé pour attirer les prospects. Il s’agit de travailler votre positionnement sur des mots-clés ciblés, principalement ceux qui utilisés par vos cibles pour perfectionner votre contenu. Vous pouvez d’ores et déjà vous mettre au travail :) . Voici un article qui pourrait vous aider : 5 règles pour une meilleure optimisation SEO

Les réseaux sociaux : La communication web en direct

Être présent sur les réseaux sociaux est devenu essentiel pour la visibilité d’une entreprise. Ce sont des plateformes d’échange et de communication. Créer une page Facebook ou encore avoir un compte Twitter est gratuit et se fait en quelques clics. Ils vous permettent de mobiliser vos fans autour de votre activité. Ils vous permettent de communiquer en direct avec vos clients. Vous avez la possibilité de les toucher à tout moment.Ce sont des canaux de communication web qui demandent du temps. En effet, il faut proposer des contenus qui correspondent à vos cibles, répondre aux clients du plus satisfait aux plus mécontents. Il s’agit d’une communication web à 360° qui demande du temps, l’énergie et mobiliser souvent des ressources humaines mais qui, réussie, est totalement fructueux pour votre activité. Il est important déterminer le ou les réseaux sociaux en adéquation avec votre activité.

Si vous proposez des activités en montagne, Instagram est un réseau social à privilégier. Vous pouvez publier de belles photos de randonnées. Le but est de susciter l’engagement des vos followers et de leur donner envie de vous rejoindre.

Enfin, soyez original, pensez à la qualité de vos publications, nouer des liens avec les clients et les professionnels de votre domaine.

Les données clients : Communiquer avec les bonnes personnes

PME/TPE : Comment optimiser votre communication web ?

Toute communication web réussie passe par la connaissance de ses cibles. Pour cela, il est essentiel de recueillir les données de vos prospects comme par exemple les emails, leurs centres d’intérêt, leurs achats, …Une fois votre base de données enrichie, vous avez en votre possession un outil de conquête et de fidélisation clients.

Pour les entreprises qui proposent des prestations ou des services en ligne, grâce un moteur de réservation en ligne comme MyRezApp vous avez l’opportunité d’optimiser votre connaissance client. C’est une solution de prise de rendez-vous en ligne qui propose des fonctionnalités afin de gérer efficacement votre activité. Prenons par exemple le module Fichiers clients. En effet, quelqu’un client réserve chez vous, MyRezApp enregistre ces coordonnées. Ces informations disponibles que pour vous, vous permettra de construire votre base de données clients.

Ainsi, vous pouvez envisager des campagnes e-mailing : faire des offres promotionnelles ou encore les informer d’un nouveau service. C’est un très bon moyen de communication web également. Ces mails envoyés offrent l’opportunité de fidéliser votre clientèle. Montrez aux personnes qui vous connaissent déjà que vous êtes encore là pour eux.

Pour aller plus loin, pourquoi ne pas offrir quelques bons cadeaux pour fidéliser vos clients ? C’est possible grâce au module Bons cadeaux de MyRezApp.

PME/TPE, vous avez en les clés principales pour réussir votre communication web ! Partagez avec nous vos actions de communication web !

PME/TPE: Comment développer votre référencement local ?

PME/TPE : vous disposez d’un commerce de proximité ? Vous cherchez à attirer des visiteurs proches de chez vous ? Avez-vous déjà pensé au référencement local ?

Lorsque vous cherchez un cabinet médical ou un restaurant à l’endroit où vous êtes dans le moteur de recherche Google, vous pouvez voir ceux qui sont à proximité. C’est le référencement local. Il s’agit d’être en bonne position dans Google quand un internaute effectue une recherche incluant une indication géographique. Grâce à la localisation des internautes et l’utilisation des mobiles, Google propose aux internautes des commerces près de chez eux via Google Maps. Par conséquent, cela signifie que lorsqu’un internaute effectue une recherche locale, il pourrait tomber sur votre PME ou TPE si votre site web est bien référencé. De plus, l’internaute qui fait cette recherche localisée est déjà dans un processus d’achat. Il serait dommage de passer à côté d’un potentiel client juste à côté de votre commerce !

Il est donc primordial de mettre en place votre SEO local pour développer votre visibilité locale . Pour tirer avantage d’un bon référencement local, il vous faudra appliquer 4 bonnes pratiques:

1.Inscrivez-vous à Google My Business

Google My Business est un outil de Google pour améliorer la visibilité locale des petites à moyennes entreprises. Les pages Google My Business sont comme des cartes de visite mais en plus complètes. Il suffit de remplir la fiche de renseignements de votre entreprise. Gratuite, cette fiche vous permettra d’apparaître dans Google Maps. Il sera important de bien renseigner vos horaires d’ouverture, votre adresse, votre numéro de téléphone et votre site web. N’oubliez surtout pas de mettre le lien vers celui-ci. Même si vous avez votre site web, cela vous aidera dans votre référencement. La fiche Google My Business est un outil pour attirer des potentiels clients proche de votre commerce. Vous optimisez votre visibilité en touchant une audience locale. Vous pouvez également vous en servir pour collecter des avis.

Voici un exemple en tapant dans Google : « photographe Annecy ».

PME/TPE: Comment développer son référencement local ?

2.Mettez en avant les avis clients

Vous avez dû le remarquer, beaucoup de sites donnent la possibilité aux clients de laisser leurs avis sur l’entreprise, les prestations et les services. Pour la simple et bonne raison que les internautes accordent beaucoup d’importance aux avis avant d’acheter. Et encore plus lorsqu’il s’agit de commerce de proximité. L’avis est un déclencheur d’achat surtout pendant la phase décisionnel. N’hésitez pas à demander à vos fidèles clients de laisser des avis positifs. D’ailleurs, commentaires positifs ou négatifs, il est crucial d’y répondre afin de montrer que même sur internet, le client est au centre de vos préoccupations.

Par exemple: une cliente s’est plaint d’avoir trop attendu pour son soin du corps dans votre institut de beauté. Entrez en contact avec elle pour lui proposer un mini-soin du visage gratuit lors de son prochain rendez-vous. Ainsi, vous pouvez lui demander de réviser son commentaire négatif.

PME/TPE: Comment développer votre référencement local ?

3.Utilisez les bons mots clés pour votre référencement local

Un bon référencement repose sur le ciblage de bons mots-clés. Pour optimiser vos pages, vous devez utiliser des mots-clés qui portent sur votre secteur d’activité, vos produits, sur les expressions que tapent vos prospects sur Google plus une indication géographique. C’est le meilleur moyen pour qu’un prospect atterrisse sur votre site. En bref, les mots-clés doivent correspondre à la fois à votre activité et aussi aux termes utilisés par les internautes.

Par exemple, pour un institut de beauté, vous pouvez utiliser les mots-clés suivants : épilation sourcils Lyon ou encore soin corps Lyon.

4.Engagez vos clients sur les réseaux sociaux

Pour développer votre notoriété, votre présence sur les réseaux sociaux est indispensable pour faire parler de votre activité. Il est primordial d’uniformiser la manière dont vous allez communiquer. Toutes vos informations sur Facebook, Twitter ou Instagram doivent être écrites de façon homogène. Pour favoriser la proximité, localisez vos posts. Communiquez et partagez avec vos clients des nouveautés, des anecdotes, etc… Engagez la relation avec vos clients locaux pour bénéficier de leur likes et partage. La recommandation par les réseaux sociaux colle parfaitement avec la proximité.

Ces pratiques sont précieuses pour avoir un bon référencement local. Le but n’est pas d’atteindre un gros volume de recherche mais attirer des visiteurs qualifiés dans votre commerce.

4 secrets pour réussir votre Content Marketing

Le Content Marketing est l’une des clés principales pour ramener du trafic sur votre site, créer une communauté autour de votre marque et positionner votre entreprise comme une référence dans son domaine. Produire du contenu de qualité est l’une des tendances du marketing digital à suivre de près en 2017.

Pourtant, l’idée du content marketing n’est pas tellement nouvelle : entretenir un blog, poster des articles sur une page Facebook ou avoir une section « actualités » sur son site web font partie du content marketing. Sauf qu’aujourd’hui, l’internaute attend un contenu de qualité et personnalisé en fonction de ses centres d’intérêt.

Rappelons qu’un contenu de qualité est un contenu qui se référence bien sur les moteurs de recherches, qui répond aux attentes de vos cibles et suscitent l’engagement des internautes. Avec l’accroissement des outils de publications, différents types de contenus peuvent être adoptés : vidéos, photos, infographies, livres blancs etc.

Mais le tout n’est pas de créer du contenu pour créer du contenu. Il faut qu’il s’intègre à votre stratégie marketing et communication. Voilà donc 4 secrets pour réussir votre content marketing.

Secret 1 : définir ses personas, une étape cruciale dans le content marketing

Chaque stratégie de contenu a pour objectif d’attirer et de capter l’attention des internautes. Un article, un post Facebook, une photo a le pouvoir de conquérir vos leads, prospects et clients , à condition d’avoir identifié ses personas.

Un « persona », qu’est-ce que c’est ? Le persona est une personne fictive qui représente votre cible idéale. Il est essentiel d’identifier vos cibles pour augmenter vos chances de les attirer, de les inciter à revenir et développer une relation avec eux .

Avoir une bonne connaissance de vos personas, de leurs attentes et besoins est important si vous voulez être en mesure de proposer un contenu de qualité répondant à leurs problématiques. De cette façon, vous vous assurez de fédérer vos publics-cibles.

Secret 2 : se servir des bons mots-clés pour optimiser son référencement naturel

Créer du contenu de qualité c’est avant tout une stratégie de positionnement dans les pages de moteurs de recherches. Au plus haut, on est bien d’accord. Le SEO se base sur les mots-clés. Un mot-clé glissé dans votre titre n’a pas la même portée qu’un mot-clé inséré dans votre texte.

L’idée est de multiplier l’utilisation de ces mots-clés dans vos contenus. Ainsi il vous faudra dresser une liste de ces fameux mots-clés qu’utilisent vos personas lors de leurs recherches et axer vos contenus dessus. Vous pouvez trouver des outils pour la recherche et la suggestion des mots-clés propres à vos thématiques. Ces suggestions de mots-clés sont des mines d’or et vous assurent de taper dans le mille.

En revanche, il ne s’agit pas de faire un enchaînement de mots-clés dans votre texte mais d’employer un champs lexical adapté, des synonymes et d’expressions associées (attention au « keyword stuffing » qui peut être pénalisant).

Secret 3 : structurez vos textes pour produire un contenu de qualité

La longueur du texte compte parmi les critères de l’algorithme de Google pour le classement des pages dans les résultats de recherche. Les moteurs de recherche se disent que plus un sujet est long, plus il répond au aux besoins des internautes. Ils privilégient donc les textes très longs (entre 1300-1500 mots) que ceux de moins de 300 mots (d’ailleurs 300, c’est la limite basse, notez-le).

Ne vous inquiétez pas pour vos lecteurs. Peu importe la longueur du texte, si vous écrivez un texte qui les intéresse, ils le liront jusqu’au bout. Mais attention, il ne s’agit pas pour autant d’une course au remplissage, comme pour atteindre les fameuses 50 pages de votre rapport de fin d’étude ^^ Donnez des informations utiles à vos lecteurs !

Gardez également en tête que les robots de moteurs de recherche examinent le corps de votre texte de long en large, les titres, les sous-titres, les images, etc. Google (encore lui !) aura tendance à valoriser un contenu structuré. Donc, épurez vos textes, rendez visibles votre titres et vos sous-titres, ajoutez des visuels pour appuyer les éléments importants, illustrer le propos et/ou pour apporter une touche de couleur.

Parlons des titres d’ailleurs. Dans les résultats de recherche, le titre est important. En effet, en quelques mots, il doit donner envie à l’internaute de lire votre page/article. C’est un avant-goût de la plus-value qu’il apportera aux lecteurs.

Astuce du jour bonjour ! Les contenus incluant des chiffres sont les plus consultés. C’est pourquoi les infographies marchent si bien d’ailleurs.

Secret 4 : le partage de vos contenus sur les réseaux sociaux pour un marketing de contenu viral

En introduction, nous parlions d’outils de publications. C’est une occasion pour vous de proposer des contenus variés. Déjà si votre contenu est bon, il se popularisera tout seul. Sinon, vous pouvez tirer profit des réseaux sociaux. Effectivement, le content marketing ne concerne pas seulement les blogs, les articles, les textes. Au delà du référencement naturel, pensez « viralité ». Les contenus de votre site web peuvent générer des partages sur les réseaux sociaux. Votre content marketing n’est pas seulement mono-canal.

Un contenu visuel suscite énormément d’engagement sur les réseaux sociaux. Jonglez avec les différents formats de publications comme l’infographie pour engendrer plus de partages, par conséquent être plus vus et lus, donc avoir plus d’engagement. Sur Facebook, une photo ou un vidéo a plus de chances de devenir virale. Sur Twitter, il faut privilégier une infographie plutôt que du texte. Insérer des invitations à partager et des boutons de partage visibles dans vos contenus facilite également la démarche.

Et comme on prêche pour notre paroisse :) n’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux s’il vous a plu !

5 règles pour une meilleure optimisation SEO

Vous souhaitez améliorer le référencement de votre site internet ? Fidéliser plus de visiteurs ? Optimiser votre visibilité ? Augmenter votre trafic? Voici 5 règles d’or SEO pour améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Règle 1 : proposez un contenu de qualité

Captivez ceux qui vous lisent par des articles actuels, dynamiques et variés, des informations pertinentes, intéressantes. Il s’agit de conserver le thème de votre site tout en proposant divers contenus. Surtout n’hésitez pas à être le premier à parler d’un sujet, où en tout cas à l’aborder d’une façon originale. Souvenez-vous le premier fait figure de pionnier, de grand spécialiste.

Créez et mettez régulièrement à jour vos contenus. Publier régulièrement des contenus qualitatifs peut faire évoluer favorablement votre position et générer plus de trafic sur votre site internet.

Astuce: pour l’orthographe qui se doit d’être impeccable, vous pouvez trouver des logiciels de correction orthographique gratuits. On vous conseille Scribens qui corrige l’orthographe et la grammaire. Son petit plus : c’est aussi un outil de synonymes qui vous permettra d’enrichir votre contenu et vos mots clés.

Règle 2 : un contenu interactif, place au multimédia !

Saviez-vous que Youtube est le deuxième moteur de recherche après Google ? Misez sur les vidéos. Créer de l’interaction avec votre lecteur. Faites-lui voir et entendre, il se souviendra de vous. Proposez également des photos, des audios. Une panoplie de médias s’offrent à vous.

Pour vos photos, bons nombres de photographes proposent leurs clichés gratuitement à condition de les citer. Vous pouvez également trouver des photos gratuites sur les banques d’images libres de droits comme Pixabay. Pour la musique, il y a également des sites où les droits sont libres.

Il s’agit d’améliorer l’expérience de l’utilisateur. Ajoutez les boutons de réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram et pourquoi pas Snapchat (un réseau social à surveiller de très près) sous vos contenus.

Règle 3 : les mots-clés pour un meilleur référencement de votre contenu

Les mots-clés : une étape cruciale en matière de SEO. Les mots-clés doivent être cohérent avec le sujet de votre site, de vos pages. Pour trouver des mots-clés, ceux que vos cibles sont susceptibles de taper, il est possible d’utiliser Google Adwords, sans pour autant payer des annonces.

Il s’agit simplement d’utiliser leur outil de recherche de mots-clés. Cela vous permettra voir de si vos mots-clés sont souvent utilisés par les internautes. Attention toutefois : ne truffez pas votre contenu de « keywords ». Placez vos mots-clés dans le titre, dans certains sous-titres et de manière fluide dans votre contenu. Votre article sera beaucoup plus pertinent pour Google.

Astuce : ciblez un mot-clé recherché avec une concurrence faible.

Règle 4 : les photos, un indicateur d’un contenu de qualité

Des photos de belle qualité met en valeur votre contenu. Il se peut que vos photos soient trop lourdes (plus d’1 Mo). Dans ce cas cela peut ralentir le temps de chargement de vos pages (qui a une influence en termes d’optimisation SEO, il faut s’en souvenir). Vous devez donc les compresser afin d’obtenir le meilleur rapport poids/qualité. Ajoutez un titre et une petite description à votre photo. Encore une fois, il faut être cohérent afin d’être bien placé chez Google.

Rappel : une photo trop compressée ne valorise pas le contenu une photo trop grande sera trop lourde à charger. Il faut un juste milieu :)

Règle 5 : un maillage interne efficace

Un bon maillage améliore le référencement de votre site et facilite la navigation de l’internaute. Introduisez des liens qui lient vos pages entre elles, en incluant les mots-clés des pages de destination.

C’est un critère important pour que Google repère et indexe correctement vos pages. Cette technique d’optimisation du référencement naturel incitera également les internautes à rester plus longtemps sur votre site en facilitant et fluidifiant leur navigation.

Astuce : vous pouvez placer des liens vers d’autres articles au pied de chaque article rédigé. De même créez votre menu de navigation ainsi que les libellés avec des mots-clés. Toutes ces actions auront une influence positive sur le référencement de votre site.

SEO : 7 erreurs que vous ne devez plus commettre

Zoom sur 7 erreurs fréquentes de SEO qui peuvent coûter cher

Les moteurs de recherche, Google en tête, ajustent constamment leurs algorithmes. Votre stratégie de référencement naturel doit donc s’adapter et s’ajuster en permanence. Si beaucoup de choses évoluent très vite, certains fondamentaux, eux, ne changent pas. C’est le cas de ces 7 pratiques de SEO que vous devriez absolument éviter !

Erreur #1 : Ne pas travailler et actualiser vos contenus

Travaillez votre contenu, mettez à disposition de vos prospects/clients de l’information pertinente. Plus votre contenu sera de qualité, plus vous aurez de chance de retrouver vos pages en tête des SERP (« Search Engine Results Page » – pages de résultats des moteurs de recherche).

De même, la fraîcheur de votre contenu (c’est-à-dire la récurrence de publication) est prise en compte par les moteurs de recherche. Un site peu mis à jour est forcément pénalisé sur la durée. Les contenus similaires plus récents lui volent généralement la vedette. Cela ne veut pas dire qu’il faille forcément ajouter du contenu tous les jours. Fixez-vous simplement un rythme (une fois par semaine, tous les dix jours, une fois toute les deux semaines…) et tâchez de vous y tenir.

Erreur #2 : Produire du contenu truffé de mots-clés dans le seul but d’améliorer son référencement

Nous venons de le voir, enrichir son site de contenus est une bonne chose. En revanche, accumuler les contenus de piètre qualité est contre-productif. Si vous créez des contenus dans l’unique but d’y placer des mots-clés, sans veiller à la qualité, vous faites fausse route. Si le keyword stuffing (ou « bourrage de mots-clés ») a connu ses moments de gloire par le passé, c’est une pratique aujourd’hui pénalisée par les moteurs de recherche.

« Une stratégie SEO sans un contenu de qualité n’aura aucune valeur sur le long terme. »
Sébastien de Lavison, Directeur Général d’Invox (Agence de Content Marketing)

Erreur #3 : Négliger les balises « Title » et « Meta Description »

Ces balises « Titre » et « Meta Description » disent aux moteurs de recherche et aux internautes ce à quoi votre page est consacrée. Les informations qu’elles contiennent sont reprises dans les pages de résultats et dans l’onglet de navigation.

Ainsi, vous devez être attentif au contenu de ces balises, notamment pour les pages les plus importantes de votre site. Il est essentiel d’avoir un titre et une description pertinents et précis. L’objectif est de pouvoir générer un taux de clics satisfaisant depuis un moteur de recherche !

Erreur #4 : Plagier et/ou dupliquer du contenu

Le « Duplicate Content », on en a beaucoup entendu parlé. De nombreux site ont été lourdement sanctionnés. Ainsi, reprendre à son compte le contenu d’un autre site web est une fausse bonne idée. D’une part, le faire sans la permission de l’éditeur est illégal. D’autre part, c’est une pratique proscrite qui risque de vous couler en terme de référencement. Dans les cas extrêmes, c’est l’intégralité de votre site internet qui pourrait être désindexé. Il serait alors introuvable dans les SERP.

De la même manière, multiplier les contenus identiques sur différentes pages de votre site est néfaste. Qu’il s’agisse du titre, des Meta Description ou du contenu même de vos pages, Google n’aime pas ça. Deux pages avec les mêmes caractéristiques, ça n’a pas lieu d’être, alors forcément, c’est perçu comme de la triche, comme une tentative de manipuler les résultats de la recherche.

Erreur #5 : Ne pas optimiser vos images

Associer des mots-clés à vos images permet aux moteurs de recherche de comprendre le contexte dans lequel elle sont utilisées et donc de mieux les qualifier. C’est important car cela aide à la compréhension globale. Tout se joue au niveau du nom du fichier d’une part, et de la balise « alt » d’autre part.

Un nom d’image comme « 04458.jpg » n’a aucun intérêt en termes de SEO. Il faut privilégier les noms descriptifs et précis comme « cours-yoga-debutant.jpg », « massage-californien.jpg » etc. Enfin, inclure une brève description dans la balise « alt » (pour « alternative text ») permet aux moteurs de recherche de trouver et indexer de façon pertinente. Cela améliore également l’accessibilité de votre site web.

Erreur #6 : Faire le choix d’une navigation trop compliquée

Nous le répétons régulièrement sur le blog, les internautes sont pressés. Il attendent donc des sites clairs et bien pensés grâce auxquels ils accèderont à l’information recherchée en deux temps trois mouvements. Les schémas de navigation impliquant de trop nombreux clics pour accéder à une information essentielle sont à bannir.

D’ailleurs cela compte aussi pour Google ! Avec une navigation claire et des pages bien liées les unes aux autres, il est plus facile pour les robots d’explorer et d’indexer vos pages. Forcément, cela joue sur votre référencement.

Enfin, au-delà du référencement. C’est une question de bon sens. Pour l’anecdote, c’est une erreur que nous voyons souvent chez nos utilisateurs. Il arrive qu’ils mettent leur bouton de réservation au beau milieu d’une page complètement « perdue », à laquelle on accède uniquement après 3 ou 4 clics. Evidemment ça ne peut pas marcher ! Si vous souhaitez que vos clients se servent de votre système de réservation en ligne, ne le cachez pas ! Donnez leur le chemin le plus court !

Erreur #7 : Ne pas avoir un site optimisé pour les mobiles

Google a récemment déployé un des plus gros changements jamais vu dans son algorithme : la prise en compte du caractère « mobile friendly » de votre site. Et c’est bien normal ! A l’heure actuelle, plus de 50% des recherches se font sur mobile (smartphone ou tablette).

Par conséquent, Google favorise les sites internet au design responsive (qui s’ajuste en fonction de l’appareil utilisé par l’internaute) ou proposant une version mobile (par exemple : lemonde.fr VS mobile.lemonde.fr). Ici le raisonnement est assez simple : si le site de votre concurrent est optimisé pour les mobiles et que le vôtre ne l’est pas, il y a de fortes chances qu’il génère plus de visite (et donc plus de clients) que vous.

Voilà pour ces quelques conseils relativement simple à mettre en oeuvre ! Nous espérons que cela vous a permis de comprendre certains mécanismes et d’y voir plus clair :)

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien