Category Archives: Marketing & Communication

Blog d’entreprise : 5 bonnes raisons d’en créer un

Quels sont les 5 principaux avantages qu’apporte un blog d’entreprise ?

Si de prime abord un blog peut sembler être une perte de temps c’est en réalité un excellent outil pour développer la visibilité et la notoriété de votre business. En effet, un blog d’entreprise s’avère être, bien souvent, un levier marketing efficace et c’est que nous allons tout de suite vous expliquer en 5 points :)

Acquisition de trafic : attirez plus de visiteurs sur votre site Web grâce à votre blog

Bien souvent, surtout chez les TPE et PME, on constate que les sites internet sont rarement mis à jour, voir pas du tout. Posez-vous la question ; à quand remonte la dernière fois que votre site Web a été actualisé ? Votre site web a-t-il exactement le même contenu que lorsque vous l’avez mis en ligne il y a plusieurs mois, voire année ? Si c’est le cas, nous sommes navrés de vous le dire mais…

« Houston, nous avons un problème. »

Un site internet qui n’évolue pas, qui ne propose pas de « contenu frais » vous dessert car il n’incite pas particulièrement vos clients et prospects à revenir (puisqu’ils auront « tout » vu lors de leur première visite). Vous manquez alors des opportunités de vendre, ce qui est quand même dommage pour une entreprise, n’est-ce pas ?

Evidemment, en fonction de l’activité que vous avez, il n’est pas toujours évident de faire ce travail de mise à jour (on n’a pas toujours plein de « nouveautés » à proposer, et dans certains cas, cela n’a rien d’alarmant, rassurez-vous !). Face à cela, alimenter un blog sur votre site peut justement prévenir ce manque de contenu frais si crucial. A défaut de pouvoir présenter des nouveautés, « parlez » simplement de votre métier, de vos activités, des « techniques » que vous utilisez etc. (vous avez sûrement plein de sujet dans lesquels puiser, soyez imaginatif !). Grâce à cela, vos prospects et clients apprennent à vous connaître et s’engagent davantage avec vous, ce qui est la première étape pour pérenniser la relation. C’est l’intérêt du content marketing (ou marketing de contenu).

D’ailleurs, cela a également un intérêt en termes de référencement (SEO) car la publication régulière de nouveaux contenus permet d’améliorer votre classement dans les moteurs de recherche comme Google, Bing et Yahoo. Ne l’oubliez pas, le référencement naturel est « gratuit » (outre le « coût » de la rédaction). Cela vaut donc la peine de passer du temps à rédiger du contenu pertinent et à le renouveler autant que possible. Vous verrez que c’est un investissement rentable sur le long terme.

Génération de leads : attirez des prospects qualifiés !

Par essence, un blog sur votre site web est un service que vous proposez gratuitement à tout internaute. Toutefois, vous avez aussi la possibilité d’utiliser ce contenu comme « monnaie d’échange » pour obtenir l’e-mail (voire le numéro de téléphone) de vos prospect. On parle alors de génération de lead. Cela vous permet de pouvoir, par la suite proposer d’autres contenus/informations à ses personnes, de façon beaucoup plus directe, et ainsi « pousser » un peu plus la relation.

Pour cela, il faut créer du contenu à forte valeur ajoutée pour les internautes, pour qu’ils aient envie de vous laisser leurs coordonnées. Cela peut prendre la forme d’un article succinct accompagné d’un guide ou livre blanc plus détaillé à télécharger par exemple.

Affirmez votre expertise et gagnez la confiance des internautes grâce à votre blog

La nature humaine est telle que la confiance est un facteur important dans toute « transaction ». C’est simple, on a tendance à acheter les produit ou services de celui en qui on a le plus confiance (c’est encore plus vrai quand les produits ou services sont complexe et/ou les tarifs élevés). Pour les professionnels qui travaillent sur réservation ou rendez-vous comme les utilisateurs de MyRezApp, on ne parle pas spécialement d’ « achat » mais la logique est exactement la même :) Les internautes n’utiliseront votre module de réservation en ligne que s’ils ont en confiance en votre site (et donc en vous).

Face à cela, votre blog peut être un allié précieux vous permettant de mettre en avant votre expertise, votre savoir-faire. Les articles publiés sur votre blog en sont le reflet et ont une influence positive sur la façon dont votre public cible vous perçoit.

Montrez que vous êtes un expert !

Développer votre chiffre d’affaires grâce à votre blog

Les trois points que nous venons d’évoquer participent tous à un seul et même objectif : générer plus de revenus ! Pourquoi perdre du temps à mettre en place des choses qui ne contribuent pas à la croissance des entreprises ?

En effet, il est courant qu’un internaute décide d’acheter un produit ou une prestation suite à la lecture d’un article qui l’a « séduit ». En ce sens, vos articles de blog agissent comme de véritables pubs, avec l’avantage d’être peu intrusifs. C’est donc une forme de publicité beaucoup plus douce et aussi moins coûteuse que l’achat de mots-clés sur Google (AdWords) par exemple. Cela ne veut pas dire qu’il faille délaisser ces autres outils pour autant, évidemment. Il est important de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Le blog : un bon support qui participe à l’animation de vos réseaux sociaux

Si vous avez choisi d’être présent sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram et compagnie, vous avez besoin de contenus en tout genre pour alimenter ces pages et les animer. Avec l’expérience, vous savez (ou saurez) quels sont les types de contenus et les thématiques qui suscitent le plus l’intérêt (likes, partages, retweet etc.). Vous pourrez alors définir le contenu de votre blog en conséquence.

De cette façon, le blog d’entreprise sert à la fois à l’optimisation du référencement naturel de votre site web et à votre stratégie social media. Vous faites alors d’une pierre deux coups :)

Voilà ! Vous l’aurez sans doute compris, un blog est un puissant outil de marketing digital et de communication qui vous permet de recruter de nouveaux clients et fidéliser vos clients actuels en les rassurant d’avoir fait le bon choix, à savoir celui d’une entreprise experte dans son domaine ! C’est donc un véritable levier de croissance dont il serait dommage que vous vous priviez.

Fêtes de Noël : 3 conseils pour booster votre chiffre d’affaires avec les cartes-cadeaux

Vous le savez sans doute, la carte-cadeau (ou encore bon-cadeau ou chèque cadeau) est un « best-seller » des fêtes de fin d’année. Quand vient l’heure de s’occuper des achats de Noël, la carte-cadeau se révèle pratique car elle permet de faire plaisir à ses proches à coup sûr, en leur laissant le choix de leur cadeau. Ainsi, au fil du temps, les bons-cadeaux se sont imposés parmi les présents les plus souhaités et offerts en fin d’année.

Qu’ils soient vendus en boutique ou en ligne, les bons-cadeaux représentent une véritable opportunité d’augmenter ses ventes et booster son chiffre d’affaires avant la fin de l’année. Les statistiques sont d’ailleurs éloquentes :

  • 80% des clients générés via cartes-cadeaux sont des nouveaux clients ;
  • La vente de bons-cadeaux permet d’augmenter les revenus de 25% en moyenne.

Voici donc 3 conseils pour vendre efficacement des chèques-cadeaux à Noël !

1. Vous proposez des cartes-cadeaux pour Noël ? Criez-le sur tous les toits !

Vos clients sont vos premiers ambassadeurs

Simple et efficace : faites la promotion de vos bons-cadeaux auprès de vos clients. Ils vous connaissent, ils connaissent la qualité de vos prestations, ils n’hésiteront donc pas à vous acheter un ou plusieurs bons pour des proches friands des produits ou services que vous proposez.

Pour cela, n’hésitez pas à leur en toucher quelques mots en personne lorsque c’est possible. Au-delà de ça, une newsletter et/ou un SMS d’information bien tourné(e) sont également de bons moyens de promouvoir vos cartes-cadeaux.

Vos bons-cadeaux bien en avant sur votre site web

Sur votre site web, prenez soin de bien mettre en avant vos bons-cadeaux. Ils doivent être accessibles très facilement, dès la page d’accueil idéalement. Il ne faut donc pas hésiter à revoir temporairement la page d’accueil de votre site à cet effet.

bon-cadeau noel

Profitez des réseaux sociaux

De même, n’hésitez pas à relayer l’information sur vos réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Pinterest etc.). Sur votre page Facebook professionnelle par exemple, publiez un post présentant vos bons-cadeaux et épinglez-le de sorte à ce qu’il apparaissent systématiquement au-dessus des autres publications.

Et, si votre budget vous le permet, faites de la publicité sur ces réseaux qui permettent un ciblage d’audience de qualité, notamment Facebook Ads. A priori, si votre publicité est bien pensée et qu’elle s’adresse aux bonnes personnes, le succès sera au rendez-vous et vous aurez un bon retour sur investissement.

2. Mettez en place un système de promo ingénieux

carte cadeau noel

Au même titre que les produits ou services « classiques », la mise en place de promos ou récompenses ingénieuses et alléchantes pour les cartes-cadeaux peut-être bénéfique. Par exemple :

  • « Offre spéciale de Noël : -X% sur tous nos bons-cadeaux jusqu’au 24 Décembre ! » ;
  • « Pour tout achat d’un bon-cadeau d’une valeur d’au moins X€, recevez un cadeau Y ! » ;
  • « Pour l’achat de 2 cartes-cadeaux, la 3ème à -X% ! » ;
  • « Pour chaque chèque-cadeau acheté, recevez X points fidélité bonus ! ».

Et ce ne sont que des exemples parmi d’autres, montrez-vous inventifs ! L’idée ici est d’accumuler un maximum de ventes. Trouvez les « combines » qui seront intéressantes financièrement, aussi bien pour vous que pour vos clients. Tout le monde aime faire des affaires !

3. L’e-carte pour une plus grande satisfaction

Parce que nous vivons à l’aire du numérique, proposer des bons-cadeaux qui peuvent être achetés et utilisés en ligne est une excellente chose. C’est d’ailleurs un module proposé par MyRezApp. En effet, cela simplifie la vie des internautes au maximum en leur permettant de s’occuper de l’achat ou de l’utilisation de leur bon à tout moment, sans avoir à venir en boutique. Tout le monde est toujours très occupé, tout particulièrement pendant les fêtes de fin d’année. Toute solution permettant de gagner du temps est donc la bienvenue !

Comme pour une carte-cadeau classique, une e-carte cadeau répond à différents critères :

  • Payable en ligne ou non ;
  • Utilisable en une seule fois ou non ;
  • Valable sur tous vos produits/prestations ou uniquement certains(es) ;
  • Date de validité / expiration
  • Etc.
 

3 conseils pour vendre vos prestations en ligne efficacement

S’il y a bien une chose géniale avec Internet c’est que tout se « tracke », tout se mesure ! En ayant les bonnes pratiques, on peut très facilement évaluer l’efficacité des actions / campagnes mises en oeuvre et ainsi décider, en connaissance de cause, de celles qui doivent être renouvelées / maintenues et de celles qui doivent être abandonnées.

Chez MyRezApp, en tant que spécialistes de la réservation en ligne, nous accompagnons chaque années de nombreuses entreprises dans la vente en ligne de leurs prestations de services. Aujourd’hui nous avons décidé de partager avec vous 3 conseils qui vous permettrons de vendre efficacement vos services sur Internet.

1. Travaillez la présentation de vos offres

Certaines règles de base doivent absolument être respectées si vous voulez que vos offres soient attractives :

  • Illustrez vos offres par de belles photos et/ou vidéos, surtout si vous êtes dans le secteurs des loisirs ou de la beauté pour lesquels les images ont une grande importance.
  • Proposez deux descriptions de votre offre : une « courte », pour les pressés, une « longue » pour ceux qui veulent en savoir plus.
  • Affichez clairement les tarifs, c’est une information CAPITALE que TOUS les internautes recherchent.
  • Affichez tout aussi clairement vos conditions de vente / CGV, notamment vos conditions d’annulation.
  • Le cas échéant, mentionnez les obligations ou contre-indications liées à la prestation (par exemple : non conseillé aux femmes enceintes, à partir de 15 ans uniquement, permis B indispensable etc.) afin d’éviter tout désagrément, que ce soit pour le client ou pour vous.
  • Le cas échéant, assurez-vous d’utiliser une solution de paiement sécurisée sous peine de faire fuir les internautes. Par exemple, l’envoi d’un chèque n’est pas perçu comme sécurisé.

Ne l’oubliez pas, une offre présentée de façon claire et structurée est un gage de sérieux et de qualité.

2. Jouez sur les heures et/ou jours creux en proposant des tarifs attractifs

Comme beaucoup de professionnels, votre taux de remplissage / fréquentation n’est peut-être pas linéaire. Vous connaissez peut-être, dans la semaine, des heures creuses ou des jours creux. Dans ce cas, la flexibilité tarifaire peut être un outil marketing et commercial puissant !

On parle aussi de « yield management ». C’est d’ailleurs une technique utilisée par de nombreuses sociétés, y compris les plus grandes. C’est le cas par exemple des cinémas qui proposent des prix réduits la journée en semaine, pour inciter les clients à venir en-dehors du soir ou du week-end et ainsi remplir les salles sur les créneaux normalement délaissés.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’il existe deux types de clients :

  1. Ceux dont le temps est contraint et qui souhaitent consommer au moment de leur convenance, quitte à payer davantage.
  2. Ceux qui maîtrisent leur temps, qui ont généralement un pouvoir d’achat inférieur et sont prêts à accepter certaines contraintes pour bénéficier de tarifs avantageux (les étudiants par exemples).

Ainsi, mettre en place des tarifs spécifiques pour des jours ou horaires précis vous permet de satisfaire une clientèle plus large, de « Désengorger » les jours et horaires les plus sollicités et, surtout, de générer de l’activité sur des créneaux normalement « morts » et peur rentables pour vous.

La flexibilité tarifaire peut s’avérer être un bon levier de rentabilité pour votre entreprise et, avec un outil comme MyRezApp, il est facile de paramétrer finement vos prix.

3. Soyez prêt pour la « dernière minute »

Que vous travailliez dans les loisirs, la beauté ou encore le bien-être, vous l’avez sans doute constaté, les clients ne réservent pas tellement à l’avance (en général) mais plutôt en « dernière minute » (la veille pour le lendemain, voire le jour même). Et pour cause : les clients prennent leurs décisions en fonction de multiples facteurs comme la météo, un « trou » inattendu dans son agenda à combler, un rendez-vous galant impromptu… Bref ! Les occasions de réserver une prestation en « last minute » comme disent les anglo-saxons, sont très nombreuses !

Face à ce phénomène, l’une des meilleures solutions est de proposer la réservation en ligne, en temps réel, avec la possibilité de réserver en dernière minute (s’il reste de la place bien sûr !). Les professionnels qui ont adopté la réservation en ligne ont constaté l’efficacité d’une telle solution.

 

Voilà, pour ces quelques conseils simples et faciles à mettre en oeuvre ! Nous espérons qu’ils vous seront utiles. En les appliquant, vous êtes en bonne voie pour faire de votre site web un outil de vente efficace. Bien sûr, il faudra aussi veiller à bien communiquer et à faire connaître votre site internet, sans quoi les effets attendus ne seront pas au rendez-vous.

3 conseils pour améliorer le taux de conversion de votre site web

Nous avons déjà évoqué ce sujet sur le blog, mais s’agissant d’un point extrêmement important, nous nous sommes dit qu’une petite piqûre de rappel ne ferait pas de mal.

C’est quoi le taux de conversion déjà ?

C’est simple, c’est le nombre de visiteurs réalisant une action donnée sur votre site par rapport au nombre total de visiteurs. Cette action peut être une réservation par exemple, notamment si vous avez un module de réservation en ligne sur votre site.

Ainsi, si vous avez 10 000 visiteurs et que seulement 10 personnes réservent, alors votre taux de conversion est de 0,1%. C’est signe, a priori, que votre site n’est pas optimisé pour la conversion et passe à côté de nombreuse opportunités - généralement, un taux de conversion en dessous de 2-3% est considéré comme mauvais.

Voilà donc 3 conseils faciles à mettre en oeuvre pour améliorer le taux de conversion de votre site web.

1. Pour optimiser le taux de conversion, exprimez clairement les avantages

Si nous prenons l’exemple d’une entreprise qui propose des vols en soufflerie et qui souhaite réduire le nombre ingérable d’appels de clients voulant réserver leur place, celle-ci voudra qu’ils réservent eux-mêmes en ligne en utilisant le moteur de réservation prévu à cet effet.

Mettez donc bien en avant les avantages de la réservation en ligne par rapport au téléphone. Les avantages peuvent être les suivants (à vous de trouver ceux adaptés à votre entreprise) :

  • Paiement en ligne sécurisé - comparé à faire un virement ou envoyer un chèque d’acompte
  • -5% pour toute réservation en ligne
  • Une surprise pour toute réservation en ligne

2. Pour optimiser le taux de conversion, ayez un « call to action » unique et clair

Un call to action (ou CTA) c’est un élément graphique attirant l’œil et incitant l’internaute à réaliser une action. Généralement un CTA prend la forme de gros bouton.

Concernant les CTA, il est important de veiller à 3 choses :

  1. La position : un CTA situé sous la ligne de flottaison de votre page, qui implique que l’utilisateur doive scroller pour le voir, sera forcément moins efficace qu’un bouton placé en haut de page.
  2. La couleur et la forme : les boutons call to action doivent ressortir de vos pages, se démarquer des autres contenus. Choisissez donc les bonnes couleurs et utilisez des pictogrammes.
  3. Les mots : préférez des « ordres » clairs comme « Réservez en ligne » ou « Je réserve en ligne » plutôt que des mots plus flous et impersonnels comme « Contact » ou « Réservation » qui ne permettent pas de comprendre qu’il s’agit de réservation en ligne.

bouton CTA taux de conversion
Exemple de bouton call-to-action bien visible et incitatif

Une étude menée par Hubspot a démontré que des CTA bien pensés permettent d’avoir un site plus performant en termes de conversions.

3. Pour optimiser le taux de conversion, mettez en avant les avis clients

Laisser ses clients exprimer leur avis c’est faire preuve d’une certaine transparence et, surtout, cela permet aux internautes d’avoir accès à des critiques impartiales. C’est un facteur de réassurance et cela renforce la crédibilité de votre entreprise.

Toutes les études à ce sujet montrent que la majorité des internautes consultent les commentaires des clients. Ce constat est valable pour tout type d’activité et pas seulement le e-commerce. C’est d’ailleurs pourquoi MyRezApp intègre un module d’avis dans sa solution de réservation en ligne.

module avis myrezapp

Petit parenthèse : nombreux sont ceux qui hésitent à recourir à un module de collecte d’avis-clients par peur des avis négatifs et de leur impact sur l’image de l’entreprise. Si c’est votre cas, dites-vous qu’ils vous permettent d’identifier ce qui ne va pas et donc de vous améliorer. Les commentaires négatifs sont en effet au service de l’amélioration continue de l’expérience et de la satisfaction client au sein de votre entreprise, et donc au service d’une amélioration de votre taux de conversion à terme. Pour résumer, les avantages que confèrent les avis clients surpassent largement les quelques inconvénients possibles.

Quand aux avis positif, qui sont quand même plus courants rassurez-vous - à moins vraiment d’être un arnaqueur de service ! ils rassurent les clients potentiels sur la qualité de vos services et favorisent les conversions. Mettez-les donc bien en avant sur votre site ! Les clients potentiels doivent pouvoir les consulter sans effort.

Voilà pour ces quelques conseils ! A vous de jouer maintenant :)

Avis en ligne : comment répondre aux commentaires négatifs ?

On ne peut pas être parfait… Pas tout le temps en tout cas ! :) En effet, chaque client a ses préférences, attentes, désirs et souhaits. Evidemment dans un monde parfait, vous satisferiez tous les clients, mais dans le monde réel, vous ne pouvez pas ; et dans le monde numérique, n’importe qui peut publier un avis en ligne sur votre entreprise ! Il vous arrivera donc, au moins une fois dans votre vie, de recevoir un commentaire négatif au sujet de votre société ou de vos services.

Le pouvoir des commentaires en ligne peut sérieusement compromettre la réputation de votre entreprise et les décisions des clients. Mais, surtout, pas de panique ! Ce n’est pas d’une gravité absolue… Certes, ce n’est pas du tout agréable, mais, a priori, ni vous, ni votre entreprise n’en mourrez. Surtout si vous prenez le problème à bras le corps. En effet, même si vous ne pouvez pas contrôler ce que les autres personnes publient en ligne sur votre entreprise, vous avez un certain contrôle sur le résultat d’un mauvais commentaire et avez toujours la possibilité d’atténuer les dommages.

Que faire face à un mauvais avis en ligne ? Comment répondre à un commentaire négatif ?

1. Excusez-vous…

Indépendamment de ce qui a mal tourné et pourquoi, présentez toujours des excuses à votre client mécontent. Ainsi, la première chose à faire lorsque vous répondez à un avis négatif c’est de dire que vous êtes désolé(e) de voir qu’il/elle est contrarié et que vous souhaitez changer cela. Excusez-vous rapidement pour montrer à votre client que vous vous souciez de lui.

Attention toutefois à ce niveau, n’en faites pas trop, soyez concis. De longues explications pourraient être considérées comme une attitude défensive, peu professionnelle.

2 … Publiquement …

Cette première réponse à un mauvais commentaire en ligne doit se faire sur la plate-forme sur laquelle elle a été enregistrée. Il peut s’agir de TripAdvisor, Yelp, LaFourchette, AirBnB etc. D’abord cela contribuera à affirmer votre présence en ligne sur ces plates-formes ; et puis cela vous permettra de montrer à votre client ainsi qu’à d’autres internautes que vous vous souciez de la satisfaction de vos clients et que vous vous montrez proactif en cas de pépin.

Répondre à des commentaires négatifs en ligne est un exercice particulièrement difficile, car ce n’est pas un échange direct. Assurez-vous donc que votre message soit clair et qu’aucun quiproquo n’est possible. Il serait dommage de rajouter de l’huile sur le feu par précipitation ou maladresse.

 

… Puis prenez le relais hors ligne

Après avoir immédiatement, clairement et publiquement fait vos excuses et exprimé votre volonté d’agir, vous devez alors proposer de continuer la conversation hors ligne. Invitez votre client à vous joindre, idéalement, par téléphone, sinon par e-mail, pour une conversation privée. Cela permet de creuser davantage le sujet et, surtout, d’éliminer le « parasitage » comme les commentaires supplémentaires d’autres clients. C’est aussi lors de cette conversation plus approfondie que vous pourrez partager vos observations par rapport au problème exposé.

Voilà ! Nous espérons que ces quelques conseils vous auront aidé ou vous aideront à l’avenir :)

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien